• 2,  Conte musical,  Jeune Public,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    LA MÉCANIQUE DU VENT

    Compagnie Un Château en Espagne

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 26 ET VENDREDI 27 NOVEMBRE À 9H ET 10H30
    SAMEDI 28 NOVEMBRE À 11H

    THÉÂTRE
    DURÉE : 35 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 3 ANS

    Avec : Lilia Abaoub et Frédéric Aubry
    Écriture et mise en scène : Céline Schnepf
    Création musicale : Frédéric Aubry
    Création sonore : Julien Woittequand
    Création lumières, mécaniques et régie générale : Jérôme Dahl
    Création des mallettes poético-ludiques : Carine Lambert

    Jeanne est assise et elle attend le vent. Comme ça, juste pour voir où il va et où il mène, se laisser bousculer. Murmurro l’accompagne, avec son violoncelle.
    Qu’est-ce qui bouge en nous quand on est déplacé par le vent ?
    Qu’est-ce qu’on laisse derrière nous ?
    Est-ce que tout cela peut se chanter ?

    Dans un décor de fête foraine, des ventilateurs, des mécanismes et des objets s’animent et créent un jeu poétique et aérien. Texte, images, musique et éléments scénographiques se déploient, questionnant ce qui nous retient et ce qui nous pousse. Entre émotion et plaisir de la découverte, on se laisse porter, on lâche nos terres premières – frimousses toutes offertes à la brise – pour voir ce qu’il advient… Ce spectacle pour les explorateurs en herbe invite à rêver, imaginer, grandir, s’envoler !

    Coproduction : Le Merlan, Scène nationale de Marseille
    Résidences de création : Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon, École maternelle Condorcet à Besançon, La Gare Franche à Marseille. Avec le soutien de la SPEDIDAM, le Ministère de la Culture, la région Bourgogne-Franche-Comté, le département du Doubs, la ville de Besançon.
    La compagnie Un Château en Espagne est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bourgogne-Franche-Comté. Elle bénéficie d’une aide au rayonnement de la Région Bourgogne – Franche-Comté et d’une aide à la création du Conseil Départemental du Doubs et de la Ville de Besançon. Céline Schnepf a été artiste associée au théâtre du Merlan, Scène nationale de Marseille de 2015 à 2019. Elle a également été artiste associée aux 2 Scènes – Scène nationale de Besançon – de 2015 à 2018. Depuis sa création, la compagnie est en compagnonnage avec l’association Nova Villa – festival Méli’môme à Reims.

  • 2,  Jeune Public,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    BLANCHE

    Compagnie Un Château en Espagne

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 24 NOVEMBRE À 10H ET 14H15
    MERCREDI 25 NOVEMBRE À 18H15
    JEUDI 26 NOVEMBRE À 14H15

    THÉÂTRE
    DURÉE : 55 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 9 ANS

    Avec : Max Bouvard et Valentine Basse
    Écriture et mise en scène : Céline Schnepf
    Avec la participation de : Eve Ledig, Adèle Ratte, Lucie Clerc
    Création musicale : Frédéric Aubry
    Création vidéo : Emma Prétot, Arsim Iméri
    Création lumière : Jérôme Dahl
    Scénographie : Céline Schnepf, Jérôme Dahl
    Construction : Michel Petit, Fabrice Triponney (atelier décor Les 2 Scènes)
    Construction scénique : Julien Parthiot, Sébastien Chommy
    Costumes : Isabelle Nuninger
    Régie lumière : Julien Parthiot
    Régie son : Julien Woittequand

    Au cours d’une traque haletante, un chasseur suit Blanche, enfant en proie à la méchanceté de cette cette reine qui lui sert de mère, insatiable de beauté et de cruauté. Il la piste, l’approche à pas de loup…

    En adaptant Blanche-Neige, la metteuse en scène Céline Schnepf réveille les émotions profondes du conte. L’écriture est ciselée,  aiguisée et assumée,  pour se faire l’écho de notre temps et de nos peurs.Racontée par le chasseur, seul en scène, l’histoire est celle d’une héroïne qui meurt à plusieurs reprises pour que la vie renaisse et suive son cours, avec des étapes à passer pour devenir adulte. Derrière ce propos, le doute pointe : le chasseur est-il là pour traquer la jeune femme ou finira-t-il par la protéger, comme dans la version originelle ?

    Plongé dans un univers musical, comme en plein cœur d’une forêt enchantée, le public est suspendu au moindre mot, au moindre geste d’un chasseur-conteur qui a tout d’un ensorceleur.

    « La metteuse en scène Céline Schnepf revient avec une écriture toute personnelle de Blanche-Neige, qui fait vibrer en nous toutes les cordes que tend le théâtre pour interroger le monde. Une réussite totale. » 
    Les Trois Coups

    « Blanche raconte une histoire étrangement actuelle, toute en en cruauté assumée et en envolées lyriques éblouissantes. Le texte de Céline Schnepf, qui signe aussi une mise en scène très épurée, est rendu par un comédien exceptionnel qui parvient à faire sentir toute la force
    et toutes les nuances du texte. Bravo. »
     La Provence

    Production : Compagnie Un Château en Espagne
    Coproduction : Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon, Nova Villa / Festival Méli’Môme à Reims.
    Aide à la création : DRAC Bourgogne-Franche-Comté, Région Bourgogne-Franche-Comté, Département du Doubs, Ville de Besançon.
    Soutiens : Créa / Festival Momix – Scène conventionnée jeune public d’Alsace, La Minoterie – Pôle de création et d’éducation artistique jeune public à Dijon, Côté Cour – scène conventionnée jeune public de Franche-Comté, Médiathèque départementale du Doubs. Ce projet a été sélectionné par Quint’Est (Réseau Grand Est du spectacle vivant).
    Photo : Arthur Babel

  • 2,  Actions Artistiques,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    LE DISCOURS

    Fabcaro / Emmanuel Noblet

    MARDI 17 NOVEMBRE À 20H

    THÉÂTRE
    DURÉE : 1H15
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    CRÉATION

    Avec : Benjamin Guillard
    Adaptation : Benjamin Guillard et Emmanuel Noblet
    Mise en scène : Emmanuel Noblet
    Lumières et vidéo : Emmanuel Noblet
    Son : Sébastien Trouvé

    « Je prononcerai ce discours à une seule condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes Ludo, sinon c’est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c’est possible, qu’on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l’assiette, qu’on ne quitte pas son amoureux parce qu’il fait du bruit en buvant son café. »

    Adrien vient de se faire quitter… Lors d’un dîner en famille, il apprend qu’il doit prendre la parole au mariage de sa sœur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives mentales de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, il n’espère qu’une seule chose : que sa bien-aimée Sonia réponde à son texto (« Comment tu vas ? »), envoyé à 17h24 et lu à 17h56.

    Au travers de ses bandes dessinées ou de ses romans, Fabcaro décrit avec justesse nos grandeurs et nos misères intimes. Anthropologue de nos humeurs et de nos névroses, il nous parle de notre nombril avec une énorme tendresse. Aguerri aux contraintes du seul en scène (Réparer les vivants reçu au Nouveau Relax en novembre 2018) et grand adepte de l’humour de Fabcaro (comédien dans Zaï zaï zaï zaï, accueilli en janvier dernier), Emmanuel Noblet a proposé à Benjamin Guillard – parfait trentenaire sentimental, désabusé et à côté de la plaque ! – de camper au théâtre le rôle d’Adrien : pour le meilleur et surtout, pour rire…

    Production : Les productions de l’Explorateur. Production déléguée : Valérie Lévy assistée de Manon Pontais
    Avec le soutien des Scènes du Golfe – Théâtres de Vannes – Arradon
    Roman de Fabrice Caro (édité chez Gallimard) Illustration : Fabcaro

  • 2,  Danse,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    N’AVONS-NOUS PAS AUTANT BESOIN D’ABEILLES ET DE TRITONS CRÊTÉS QUE DE LIBERTÉ ET DE CONFIANCE ?

    Compagnie L’iMaGiNaRiuM

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 12 NOVEMBRE À 20H

    THÉÂTRE
    DURÉE : 1H30
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€
    CRÉATION

    Avec : Damien Briançon, Antoine Cegarra, Gaël Chaillat, Akiko Hasegawa, Claire Rappin et Pascal Thollet à la guitare
    Textes : écriture collective inspirée de Ici de Richard McGuire et du travail de Baptiste Morizot et Jean-Claude Ameisen
    Mise en scène : Pauline Ringeade
    Dramaturgie : Antoine Cegarra
    Collaboration dramaturgique : Marion Platevoet
    Création sonore et régie : Olivier Métayer
    Création musicale : Pascal Thollet
    Scénographie : Hervé Cherblanc
    Régie générale et plateau : Yann Argenté
    Création lumière et régie : Fanny Perreau
    Costumes : Aude Bretagne
    Développement compagnie : Florence Bourgeon
    Production : Laure Woelfli et Victor Hocquet – La Poulie Production

    Avec Fkrzictions, le public chaumontais avait pu goûter la saison dernière au travail tout en délicatesse et jeux de lumières de Pauline Ringeade. C’est avec une création inspirée notamment d’Ici, roman graphique de Richard McGuire et des travaux deBaptiste Morizot ou Jean-Claude Ameisen (des auteurs qui interrogent tous la place de l’homme dans l’écosystème), qu’elle nous revient cette fois.

    La question-titre renvoie à l’état alarmant de la planète et à notre difficulté à infléchir la tendance. La metteuse en scène s’en saisit pour explorer le rapport qu’entretient l’humain avec lui-même, les autres et le monde. Sur scène, cinq comédiens-danseurs mêlent l’imagination et le mouvement pour lutter contre la tétanie. La pièce qui apparaît est un jeu de balancier fragile entre impression et expression, entre un univers qui s’écrit au travers des corps ou de la musique jouée en direct et la nécessité de mettre des mots sur les difficultés, les errances, les vertiges. Traversée par l’espoir et l’humour, cette création théâtrale et chorégraphique suscite ainsi la mise en action joyeuse de la pensée et des émotions. Parce que, quitte à observer le gouffre devant nous, autant le faire avec le sourire aux lèvres…

    Production L’IMAGINARIUM. Coproductions : Le TAPS – Théâtre Actuel et Public De Strasbourg, Le Nouveau Relax – Scène Conventionnée de Chaumont, Les Deux Scènes – Scène Nationale De Besançon, Centre Culturel André Malraux – Scène Nationale De Vandoeuvre-Lès-Nancy, Le Granit – Scène Nationale de Belfort.
    Soutiens : La Méridienne – Théâtre De Lunéville, Scène Conventionnée, DRAC Grand Est, l’ADAMI et la Culture avec la Copie Privée, Ville et Eurométropole de Strasbourg, la Spedidam, QUINT’EST Réseau spectacle vivant Bourgogne Franche-Comté Grand Est.
    La Compagnie bénéficie du dispositif de la Région Grand Est d’aide triennale au développement des équipes artistiques du spectacle vivant pour la période 2019-2021
    Photo : Hervé Cherblanc / Marie Augustin

  • 0,1,2,  2,  Cirque,  Danse,  Performance,  Spectacles,  Tout public

    DIKTAT

    Compagnie Juglair

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 5 NOVEMBRE À 20H

    CIRQUE
    DURÉE : 1H
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    Autrice et interprète : Sandrine Juglair
    Regards : Jean-Benoît Mollet, Claire Dosso, Jean-Charles Gaume, Cédric Paga
    Création sonore : Lucas Barbier
    Création lumière : Étienne Charles
    Régie lumière : Nicolas Joubaud / Étienne Charles (en alternance)
    Construction et accessoires : Lucile Réguerre et Marie Grosdidier
    Costumes : Solenne Capmas
    Production, diffusion, administration : AY-ROOP

    Seule en scène, une femme au centre de tous les regards se prépare à affronter et séduire les spectateurs venus l’observer. Tour à tour charmeuse fatale, chanteuse lyrique, comédienne, boxeuse virile, elle jongle entre séduction et répulsion. Axe central, son mât chinois devient tout à la fois la montagne de Sisyphe, une barre de strip-teaseuse, un symbole de virilité ou un poteau d’exécution… Qu’elle l’escalade en talons ou s’y réfugie peau contre fer, il est son exutoire, son dernier appui. L’acrobate lutte entre le besoin constant de plaire, son désir de reconnaissance et sa résistance aux normes. Est-il possible d’exister sans attirer l’attention sur soi ? Soliloque intime, one-woman show inclassable entre pièce de cirque et tragi-comédie vertigineuse, Diktat est un hymne à la liberté. Un spectacle désopilant et total !

    « En provoquant le cliché pour le détourner dès qu’il s’installe, en créant des images et des situations sans arrêt trouées et brusquement désamorcées, la circassienne prend chaque spectateur en flagrant délit de ses propres conditionnements. Avec une virtuosité qui va bien plus loin que celle de l’acrobate sur son mât, pourtant déjà remarquable. »
    Le Clou dans la Planche

    « Voici la révélation d’une actrice virtuose, sensuelle dans sa parodie de la sensualité, qui engage sa parole et son corps, de la lumière de la scène à l’obscurité des gradins. Un simple geste suffit à faire exploser les limites,
    avec humour. »
    La Dépêche

    Production : AY-ROOP
    Coproductions, aides et soutiens : Réseau CIEL – Cirque En Lorraine / TRIO…S, Scène de territoire pour les arts de la piste – Inzinzac-Lochrist / Archaos, Pôle National Cirque Méditerranée – Marseille / Le Prato, Pôle National des Arts du Cirque – Lille / Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Cirque Jules Verne, Pôle National des Arts du Cirque et de la Rue – Amiens / Transversales, Scène conventionnée arts du cirque – Verdun / Cirqueon – Prague (CZ) / Cirk’Eole – Montigny-lès- Metz / La Cascade, Pôle National des Arts du Cirque – Ardèche, Rhône Alpes / La Verrerie, Pôle National des Arts du Cirque Occitanie – Alès / CIRCa, Pôle National des Arts du Cirque – Auch / Espace Périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette) / TANDEM Scène Nationale / Les Subsistances, laboratoire international de création – Lyon / Regards et Mouvements-Hostellerie de Pontempeyrat / la Grainerie, Fabrique des Arts du cirque – Balma / Le Château de Monthelon, Montréal.

    DIKTAT a obtenu la Bourse d’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais / SACD et est lauréat CircusNext 2016, dispositif européen coordonné par Jeunes Talents Cirque Europe et soutenu par la Commission Européenne.