• 7,  AVRIL,  Danse,  Jeune Public,  Performance,  Spectacles

    ANIMALE

    Compagnie Pernette

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 20 AVRIL À 10H ET 18H15
    JEUDI 22 AVRIL À 10H ET 14H15

    DANSE
    DURÉE : 30 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 3 ANS

    Chorégraphie et interprétation : Nathalie Pernette
    Assistanat : Regina Meier
    Lumières : Caroline Nguyen
    Costumes : Nadia Genez
    Musique : Franck Gervais
    Régie : Catherine Chavériat

    Dans un enclos de plexiglas, Nathalie Pernette danse vêtue d’une combinaison noire. Une souris sur son épaule, elle entame un improbable duo. Elle est bientôt rejointe par le reste de la colonie, soit cinquante rongeurs qui courent, cherchent une issue, explorent ses mouvements. Quelque chose de magique se passe, un apprivoisement mutuel.  La rencontre improbable combine une part de hasard et une connaissance approfondie de la nature de ces petits mammifères, qui font partie des plus anciens de la planète. Leur sensibilité aux sons, aux mouvements, aux lumières comme au corps étranger sont à l’origine de cette incroyable partition dansée. Exercice périlleux d’écoute et d’interaction, ce travail nous questionne sur notre place d’homme au milieu du monde animal.…
    Oserez-vous entrer dans le palais du Maître des rongeurs ?

    Production : Association NA/Compagnie Pernette ; Le Théâtre – Scène nationale de Mâcon, L’Arche de Bethoncourt ; MA Scène nationale du Pays de Montbéliard.
    La compagnie est aidée par le Ministère de la Culture et de la Communication, la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique conventionnée et Atelier de Fabrique Artistique, la Ville de Besançon, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et le Conseil départemental du Doubs. Photo : Claude Journu et Stephan Girard

  • 7,  AVRIL,  Cirque,  Jeune Public,  Spectacles

    LE BESTIAIRE D’HICHEM

    Jeanne Mordoj / Compagnie BAL

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 1er AVRIL À 14H15
    VENDREDI 2 AVRIL À 10H ET 14H15

    CIRQUE
    DURÉE : 45 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 6 ANS

    Avec : Hichem Chérif et Julia Brisset
    Création et mise en scène : Jeanne Mordoj
    Création musicale et régie son : Mathieu Werchowski 
    Création lumières : Jean-Yves Courcoux
    Scénographie : Jeanne Mordoj et Yvett Rotscheid 
    Costumes : Yvett Rotscheid 
    Construction : Silvain Ohl
    Régie lumière et construction : Manuel Majastre
    Régie générale et régie plateau : Éric Grenot

    Dans une arène qui nous rapproche des artistes, un acrobate et une équilibriste, nous emmènent en un voyage joyeux et troublant dans l’étrangeté animale. Ce spectacle avec peu de mots, où ce sont les corps qui parlent, nous met nez à nez avec l’énergie brute des bêtes. Tel un montreur d’animaux forains, Hichem expose ceux qui vivent en lui. Sans masque ni artifice, il change de nature et devient quadrupède, oiseau, primate. L’acrobate ne singe pas la bête ; mais par une posture, un regard, un bond saisissant de vérité, il impose sa présence, son esprit. L’exubérance joviale du chien nous fait rire. Le balancement mélancolique du chimpanzé nous émeut. La noblesse étonnée de l’échassier au sol nous captive et la puissance flegmatique du fauve impassible nous fascine. Ils nous font frémir aussi par leur sauvagerie indomptable et leurs sauts imprévisibles, jusqu’à nous effleurer.

    Le Bestiaire d’Hichem transmet aux plus jeunes le goût de jouer intensément, de s’inventer hors des sentiers battus, d’oser franchir la barrière des conventions. Transgression et transformation : voici des notions qui auront une résonance particulière chez les enfants qui entrent précisément dans l’âge où il leur est demandé d’être raisonnables…

    Production : compagnie BAL. Coproduction : Cirque-Théâtre d’Elbeuf, pôle national des arts du cirque de Normandie, Les Subsistances, laboratoire international de recherche artistique – Lyon, Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon, Tandem, scène nationale – Douai, Le Carré, scène nationale du pays de Château-Gontier, Le Carré Magique, Pôle National des arts et du cirque en Bretagne – Lannion Trégor.
    Avec le soutien du Cube / cie La Belle Meunière – Hérisson, de l’Académie Fratellini, centre d’art et de formation aux arts du cirque, du Plus Petit Cirque du Monde – Bagneux, de Crying out Loud – Londres (GB) et de la Ville de Besançon, du Département du Doubs, de la région Bourgogne-Franche-Comté , de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté au titre de l’aide au projet et du Ministère de la Culture – commission nationale d’aide à la création pour les arts du cirque. La compagnie BAL est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Bourgogne-Franche Comté. Photo : Géraldine Aresteanu

  • 6,  Jeune Public,  MARS,  REPORT 19/20,  Spectacles,  Théâtre

    LA RIVIÈRE

    Denis Lachaud / Compagnie En attendant…

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    LUNDI 22 MARS À 14H15
    MARDI 23 MARS À 10H ET 14H15

    THÉÂTRE
    DURÉE : 1H15
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 11 ANS

    REPORT SAISON 19/20

    Avec : Christophe Carassou, Thomas Debaene et Sylvain Pottiez
    Texte : Denis Lachaud
    Mise en scène : Jean-Philippe Naas 
    Scénographie : Mathias Baudry
    Lumières : Nathalie Perrier 
    Costumes : Juliette Barbier
    Musique : Julie Rey
    Régie générale : Samuel Babouillard 
    Régie lumières : Benjamin crouigneau 
    Régie son : Christophe Pierron
    Production : Audrey Roger

    Trois frères entreprennent de vider leur maison de famille. Chacun trie ce qui lui semble souhaitable de jeter ou de garder. Et parmi les trésors anciens mis à jour, apparaissent des objets qui ravivent des souvenirs. La découverte d’une flûte fait rejaillir la légende du Joueur de flûte de Hamelin, que les parents racontaient le soir au coucher.

    À partir de ce souvenir, Alban, Émile et Olivier s’immergent dans leur propre intimité. Le récit de leur histoire se mêle au conte, car les questions qu’il soulève – en particulier le non-respect de la parole donnée et ses conséquences – résonnent avec le regard qu’ils portent sur leur enfance. Le temps des retrouvailles est alors l’occasion de faire un état des lieux de ce qui reste des années partagées en famille. Sur le ton de la confidence, les trois frères délivrent chacun leur parole. Et ce sont trois solitudes, trois visions du monde, fraternelles mais dissemblables qui apparaissent.

    Le metteur en scène Jean-Philippe Naas et l’auteur Denis Lachaud ont tissé ensemble cette histoire, née de leurs questionnements sur le plaisir de la lecture et la place du livre dans la construction de l’individu. Tout comme la flûte a sauvé ou condamné les enfants de Hamelin, une œuvre littéraire peut-elle impacter nos vies ?

    Coproduction : Dieppe Scène Nationale DSN Avec l’aide de la Ville de Dijon, du Conseil départemental de Côte d’Or, du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, de la DRAC Bourgogne Franche-Comté.
    Avec le soutien du Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont, de l’Agence culturelle Grand Est et du Théâtre Dijon Bourgogne, CDN. Photo : Vincent Arbelet

  • 6,  Jeune Public,  MARS,  REPORT 19/20,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    CHAQUE JOUR UNE PETITE VIE

    Compagnie Méli-Mélodie

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 11 ET VENDREDI 12 MARS À 9H ET 10H30
    SAMEDI 13 MARS À 11H

    THÉÂTRE MUSICAL
    DURÉE : 35 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 3 ANS

    REPORT SAISON 19/20

    Avec : Marion Guy et Charlotte Renouard
    Conception : Esther Thibault
    Composition et écriture : Esther Thibault et Sylvia Walowski
    Regard extérieur : Julie Minck
    Création lumières : Luc Souche
    Costumes : Sabine Armand
    Chargée de production : Gaëlle Mafart

    J’aime le jour de mon anniversaire, rallumer les bougies, souffler mille fois. J’aime les jours d’été, sentir le sable sous mes pieds. J’aime les jours d’école, quand arrive l’heure des mamans… Chacun d’entre nous se souvient de ces moments, plaisirs simples ou grands rituels de l’enfance.

    Au fil de petites histoires courtes, deux comédiennes les font revivre en chansons, dans une exploration sonore en français, japonais ou polonais, à la croisée des musiques traditionnelles et actuelles. La musicalité des mots, la texture des voix et la surprise des sons avivent les sensations et les émotions. Un spectacle sensible, délicat et intimiste où l’on se sent comme dans un cocon. Un condensé de saynètes tendres, d’instants présents, de rencontres, de partages…

    « Un univers musical harmonieux qui sait faire naître l’étincelle du sourire et le plaisir de l’émotion. » 
    Télérama Sortir

    Production : Compagnie Méli Mélodie. Co-production : Théâtre Antoine Vitez – Ivry, JM France, Paloma
    Résidences et soutiens : Eveil Artistique – Scène conventionnée pour le jeune public, Théâtre Jacques Cœur.
    Ce spectacle a reçu l’aide de la Spédidam et l’aide à la création de la Région Occitanie et de la Ville de Montpellier.  Il est soutenu par la Sacem.La compagnie est conventionnée par le département de l’Hérault.
    Photo : Grégoire Édouard

  • 5,  Actions Artistiques,  ARTS PLASTIQUES,  Danse,  Jeune Public,  Spectacles,  Théâtre

    LES POUPÉES

    Marine Mane / Compagnie In Vitro

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    LUNDI 1er FÉVRIER À 10H ET 14H15
    MARDI 2 FÉVRIER À 10H

    DANSE / ARTS PLASTIQUES
    DURÉE : 50 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 7 ANS
    CRÉATION

    Avec : Clémence Dieny et Vincent Fortemps
    Conception et direction : Marine Mane
    Analyse du mouvement : Claire Malchrowicz
    Création sonore et régie générale : Margaux Robin
    Création lumières : Auriane Durand
    Scénographie : Amélie Kiritzé-Topor
    Assistanat : Iris Brocchini
    Production et diffusion : Triptyque Production – Andréa Petit-Friedrich

    Sur scène dans un espace délimité, deux corps sont assis comme des poupées vivantes, des adultes enfermés dans un carcan régi par les normes de la bienséance. Ils attendent et il y a de la crainte dans cette attente, de l’embarras, puis de l’ennui. Alors ça déborde, ça craque et les corps se libèrent enfin, avec ce besoin irréfragable d’inventer des mondes qui leurs ressemblent, de se fabriquer une identité et des codes qui leurs sont propres.Un deuxième espace s’échafaude, hors limites. C’est celui de l’atelier, de la fabrique et de la tentative, de la chambre d’enfant aussi. Devenus des créateurs et donc des joueurs, les corps auront à traverser les étapes, les initiations et les rituels pour se libérer des normes : pour que la poupée qui était figée en eux, reprenne pleinement vie.

    « Ces poupées, miroirs de moi-même, permettront de jouer avec les codes, de créer des espaces de subversion comme le font naturellement les enfants, de faire l’expérience ensemble de la transformation : un spectacle en forme d’invitation à voir le monde autrement… »
    Marine Mane

    Production : Compagnie In Vitro / Marine Mane. Coproduction : Le Nouveau Relax – Scène conventionnée de Chaumont ; Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes ; Les Scènes du Jura, Scène nationale ; Théâtre des Quatre Saisons, Scène conventionnée Musique(s), Gradignan ; Centre culturel numérique Saint Ex ; Centre culturel Pablo Picasso, Homécourt ; Espace 110 Centre culturel d’Illzach.
    Avec le soutien de l’OARA et de l’Agence culturelle Grand-Est. La compagnie In Vitro est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Grand Est, la Région Grand-Est et la Ville de Reims. La compagnie reçoit le soutien régulier du département de la Marne au titre de l’aide à la création.
    Photo : Compagnie In Vitro

  • 4,  Cirque,  Jeune Public,  Performance,  REPORT 19/20,  Spectacles,  Tout public

    NAWAK

    Wilmer Marquez / Compagnie El Nucleo

    JEUDI 14 JANVIER À 18H15
    VENDREDI 15 JANVIER À 10H ET 14H15

    CIRQUE
    DURÉE : 45 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 8 ANS

    REPORT SAISON 19/20

    Avec : Diego Ruiz Moreno, Camille Detruchis et Wilmer Marquez
    Écriture et mise en scène : Wilmer Marquez

    Ce que je vois est-il bien réel ?
    Qui sont-ils ? Garçons ou filles ?
    Y a-t-il une histoire ?
    Est-ce que c’est beau ?
    Je ne comprends rien… C’est normal ?

    Et si on arrêtait de se poser continuellement des questions, pour vivre l’instant présent en acceptant de se faire surprendre ? Et si on se laissait juste faire par son imaginaire ?

    Nawak, c’est drôle et intrigant en même temps ; c’est onirique et concret aussi… La nouvelle création de la compagnie El Nucleo s’appuie sur ces clichés qu’on énonce, sans même s’en apercevoir. Notre vision du monde ne serait-elle pas, dès le plus jeune âge, façonnée par le conditionnement de nos pensées ?

    Production : Cie El Nucleo
    La Cie El Nucleo est soutenue pour l’ensemble de ses activités par la Région Normandie. Le spectacle a été coproduit par les Ateliers Médicis de Clichy-sous-Bois, soutenu par Le Piaf à Bernay et Le Théâtre Les 3T à Châtellerault.

    Photo : Sylvain Frappat

  • 2,  Conte musical,  Jeune Public,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    LA MÉCANIQUE DU VENT

    Compagnie Un Château en Espagne

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 26 ET VENDREDI 27 NOVEMBRE À 9H ET 10H30
    SAMEDI 28 NOVEMBRE À 11H

    THÉÂTRE
    DURÉE : 35 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 3 ANS

    Avec : Lilia Abaoub et Frédéric Aubry
    Écriture et mise en scène : Céline Schnepf
    Création musicale : Frédéric Aubry
    Création sonore : Julien Woittequand
    Création lumières, mécaniques et régie générale : Jérôme Dahl
    Création des mallettes poético-ludiques : Carine Lambert

    Jeanne est assise et elle attend le vent. Comme ça, juste pour voir où il va et où il mène, se laisser bousculer. Murmurro l’accompagne, avec son violoncelle.
    Qu’est-ce qui bouge en nous quand on est déplacé par le vent ?
    Qu’est-ce qu’on laisse derrière nous ?
    Est-ce que tout cela peut se chanter ?

    Dans un décor de fête foraine, des ventilateurs, des mécanismes et des objets s’animent et créent un jeu poétique et aérien. Texte, images, musique et éléments scénographiques se déploient, questionnant ce qui nous retient et ce qui nous pousse. Entre émotion et plaisir de la découverte, on se laisse porter, on lâche nos terres premières – frimousses toutes offertes à la brise – pour voir ce qu’il advient… Ce spectacle pour les explorateurs en herbe invite à rêver, imaginer, grandir, s’envoler !

    Coproduction : Le Merlan, Scène nationale de Marseille
    Résidences de création : Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon, École maternelle Condorcet à Besançon, La Gare Franche à Marseille. Avec le soutien de la SPEDIDAM, le Ministère de la Culture, la région Bourgogne-Franche-Comté, le département du Doubs, la ville de Besançon.
    La compagnie Un Château en Espagne est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bourgogne-Franche-Comté. Elle bénéficie d’une aide au rayonnement de la Région Bourgogne – Franche-Comté et d’une aide à la création du Conseil Départemental du Doubs et de la Ville de Besançon. Céline Schnepf a été artiste associée au théâtre du Merlan, Scène nationale de Marseille de 2015 à 2019. Elle a également été artiste associée aux 2 Scènes – Scène nationale de Besançon – de 2015 à 2018. Depuis sa création, la compagnie est en compagnonnage avec l’association Nova Villa – festival Méli’môme à Reims.

  • 2,  Jeune Public,  NOV-DEC,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    BLANCHE

    Compagnie Un Château en Espagne

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 24 NOVEMBRE À 10H ET 14H15
    MERCREDI 25 NOVEMBRE À 18H15
    JEUDI 26 NOVEMBRE À 14H15

    THÉÂTRE
    DURÉE : 55 MIN
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 9 ANS

    Avec : Max Bouvard et Valentine Basse
    Écriture et mise en scène : Céline Schnepf
    Avec la participation de : Eve Ledig, Adèle Ratte, Lucie Clerc
    Création musicale : Frédéric Aubry
    Création vidéo : Emma Prétot, Arsim Iméri
    Création lumière : Jérôme Dahl
    Scénographie : Céline Schnepf, Jérôme Dahl
    Construction : Michel Petit, Fabrice Triponney (atelier décor Les 2 Scènes)
    Construction scénique : Julien Parthiot, Sébastien Chommy
    Costumes : Isabelle Nuninger
    Régie lumière : Julien Parthiot
    Régie son : Julien Woittequand

    Au cours d’une traque haletante, un chasseur suit Blanche, enfant en proie à la méchanceté de cette cette reine qui lui sert de mère, insatiable de beauté et de cruauté. Il la piste, l’approche à pas de loup…

    En adaptant Blanche-Neige, la metteuse en scène Céline Schnepf réveille les émotions profondes du conte. L’écriture est ciselée,  aiguisée et assumée,  pour se faire l’écho de notre temps et de nos peurs.Racontée par le chasseur, seul en scène, l’histoire est celle d’une héroïne qui meurt à plusieurs reprises pour que la vie renaisse et suive son cours, avec des étapes à passer pour devenir adulte. Derrière ce propos, le doute pointe : le chasseur est-il là pour traquer la jeune femme ou finira-t-il par la protéger, comme dans la version originelle ?

    Plongé dans un univers musical, comme en plein cœur d’une forêt enchantée, le public est suspendu au moindre mot, au moindre geste d’un chasseur-conteur qui a tout d’un ensorceleur.

    « La metteuse en scène Céline Schnepf revient avec une écriture toute personnelle de Blanche-Neige, qui fait vibrer en nous toutes les cordes que tend le théâtre pour interroger le monde. Une réussite totale. » 
    Les Trois Coups

    « Blanche raconte une histoire étrangement actuelle, toute en en cruauté assumée et en envolées lyriques éblouissantes. Le texte de Céline Schnepf, qui signe aussi une mise en scène très épurée, est rendu par un comédien exceptionnel qui parvient à faire sentir toute la force
    et toutes les nuances du texte. Bravo. »
     La Provence

    Production : Compagnie Un Château en Espagne
    Coproduction : Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon, Nova Villa / Festival Méli’Môme à Reims.
    Aide à la création : DRAC Bourgogne-Franche-Comté, Région Bourgogne-Franche-Comté, Département du Doubs, Ville de Besançon.
    Soutiens : Créa / Festival Momix – Scène conventionnée jeune public d’Alsace, La Minoterie – Pôle de création et d’éducation artistique jeune public à Dijon, Côté Cour – scène conventionnée jeune public de Franche-Comté, Médiathèque départementale du Doubs. Ce projet a été sélectionné par Quint’Est (Réseau Grand Est du spectacle vivant).
    Photo : Arthur Babel

  • 0,1,2,  1,  Concert,  Conte musical,  Jeune Public,  Spectacles,  Tout public

    L’ENDORMI

    Sylvain Levey / Marc Nammour

    LUNDI 12 OCTOBRE À 14H15
    MARDI 13 OCTOBRE À 10H ET 14H15
    MERCREDI 14 OCTOBRE À 14H30 ET 18H15

    CONTE MUSICAL HIP-HOP
    DURÉE : 1H
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 8 ANS

    Texte : Sylvain Levey
    Texte, chant : Marc Nammour
    Musique : Valentin Durup
    Mise en scène : Pascale Daniel-Lacombre

    Victoire a dix ans ; son frère Isaac en a quinze. C’est le boss du quartier, celui qui cogne et qui ne rate jamais sa cible. Mais la dernière bagarre a mal tourné et Isaac gît aujourd’hui à l’hôpital. II ne mourra pas : au moins dans les livres, on peut avoir une seconde chance…

    Un soir de novembre 2017, l’auteur Sylvain Levey est témoin d’une tragédie. Il écrit alors L’endormi, qu’il choisit de mettre en scène avec le rappeur Marc Nammour et le guitariste Valentin Durup. Ce spectacle est-il un récit avec du flow ? Ou une pièce théâtrale entrecoupée de plages rappées ? Absolument ! Et l’avantage avec le rap, c’est que les chansons peuvent s’immiscer dans la narration sans la briser – de la même manière que la poésie de Sylvain Levey parvient à s’insérer dans le réel sans le dénaturer. C’est là, sans doute, le plus grand point commun de ce trio réuni : cette capacité à pénétrer partout sans effraction. Et des crocheteurs comme ça, on leur demanderait bien de commettre encore quelques forfaits…

    Création aux Scènes du Jura et à La Fabrique de Dole
    Photo : Jeanne Roualet