LES SECRETS D’UN GAINAGE EFFICACE

Les Filles de Simone

previous arrow
next arrow
Slider

JEUDI 7 JANVIER À 20H

THÉÂTRE
DURÉE : 1H30
TARIF : 7€ / 12€ / 15€

Avec : Tiphaine Gentilleau, Cécile Guérin, Claire Méchin en alternance avec Jeanne Alechinsky, Chloé Olivères en alternance avec Capucine Lespinas et Géraldine Roguez
Création collective : Les Filles de Simone / Claire Fretel, Tiphaine Gentilleau, Chloé Olivères
Texte : Tiphaine Gentilleau et Les Filles de Simone
Direction d’actrices : Claire Fretel
Création lumières : Mathieu Courtaillier
Scénographie, costumes : Sarah Dupont
Musique : Étienne Széchényi
Chansons : Claire Méchin
Regard chorégraphique : Jeanne Alechinsky
Production-diffusion : Histoire de… – Alice Pourcher & Clémence Martens
Administration : Audrey Taccori

Cinq femmes aimeraient que les choses changent. Elles créent un fanzine pour parler de leur corps, objet des canons de beauté, des hontes imposées par les modèles, ou des harcèlements à répétition. Elles énumèrent les normes physiques inatteignables et les injonctions inconciliables. Elles convoquent leurs histoires, leurs intimités, avec documents, enquêtes menées et figures de penseuses. Apparaissent quelques spectres de la haute autorité du machisme assassin (saint Augustin, Freud, Lagerfeld…).

Avec une liberté de ton absolue, une folie qui ose tout, ces comédiennes audacieuses, insolentes, touillent les non-dits, les colères enfouies, les hontes les plus inavouables et les moins légitimes. Elles explorent nos tabous et déconstruisent une pensée normative qui modèle aujourd’hui encore les visions du sexe féminin. Femmes boniches, femmes potiches, femmes affiches, elles en ont plein les miches !  Loin des slogans des mamans ex-soixante-huitardes, Les Filles de Simone dégrafent les corsets intérieurs pour scander une parole intime, libératrice et éminemment politique.

« Leur nouveau spectacle est un monument de poésie foutraque. Ces 5 filles là nous font à la fois gamberger et marrer. Elles parlent librement des poils, de l’acné qui n’en finit pas alors que les rides apparaissent déjà, de l’invention du complexe de la cellulite et de tous les autres diktats de la beauté avec lesquels les femmes doivent composer. » 
Les Inrockuptibles, A. Lebel

« Leur nouveau spectacle est un monument de poésie foutraque. Ces 5 filles là nous f« Les Filles de Simone s’en donnent à cœur joie du côté du corps. Ces dames se sont renseignées et leurs inventions sont désopilantes. Avec le ton juste, et une bonne dose de sourires, voire d’auto-dérision, elles mènent un théâtre de combat, à la fois intime et collectif, personnel et universel ».
Le quotidien du médecin, A. Héliot

Production : Les Filles de Simone. Coproduction : Ville de Champigny-sur-Marne ; Espace Germinal, Fosses
Partenaires : Théâtre Paris-Villette ; Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne ; La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée, Noisiel ; Théâtre du Fil de l’eau, Pantin ; L’Agora, Scène nationale d’Évry et de l’Essonne ; Les Théâtrales Charles Dullin ; Théâtre du Rond-Point, Paris ; Le Reflet, Vevey ; Théâtre de Jouy-le-Moutier ; Ferme de Bel Ebat, Guyancourt ; MA Scène nationale – Pays de Montbéliard.
Avec le Soutien d’Arcadi-Ile-de-France, de l’Adami, de la DRAC Ile-de-France, du Département du Val de Marne. Merci à l’Ecole Hourdé,  I. Canals, M. Combeau, O. Fillod, L. Olivères, SVT Egalité. Le texte de la pièce est édité chez Actes Sud-Papiers.
Photo : Christophe Raynaud De Lage – Visuel “touffe-poings” crédit Tiphaine Gentilleau