04/11 • Le vertige des girafes
Collectif Le Poulpe
> Vendredi 4 Novembre à 20h30 <

Genre : THÉÂTRE
Durée : 1h10
À partir de 13 ans

Elle erre dans son appartement, elle parle toute seule, pense aux inconnus qu’elle rencontre à la bibliothèque (oui parce qu’elle travaille à la bibliothèque), elle fait des concerts pour sa plante verte, elle réfléchit, beaucoup, elle analyse tout, et puis elle rêve aussi, elle s’imagine tout un tas de choses, se fait des films, imagine ses futurs interviews, revit des situations dont elle change les dialogues à volonté.

Mais c’est une maladie. On appelle ça « un trouble de la rêverie compulsive ». Elle n’y peut rien, elle est comme ça, elle perd pied dans ses songes, jusqu’à ne plus distinguer le réel de l’imaginaire. Elle plonge dans son inconscient, et y fait parfois des rencontres imprévues. Pourtant, il faudra bien qu’elle finisse par revenir à la réalité, afin de l’affronter, de la vivre pleinement. Mais la réalité n’est pas et ne sera jamais à la hauteur du fantasme. Que fera-t-elle alors ?

[L’info en plus]

 

Le personnage du Vertige des girafes est inspiré d’un autre personnage de fiction, présent dans le cinéma : il s’agit de Stéphane dans La Science des Rêves de Michel Gondry.

Le titre, quant à lui, peut faire penser à La Mélancolie des Dragons de Philippe Quesne, dont le travail est très apprécié par le collectif.

le-vertige-des-girafes-850x500-C
SI LE SPECTACLE ÉTAIT…

Une couleur : vermeil ou vermillon
Une ambiance : une conférence TEDx pour plante d’appartement sur la phénoménologie
Une matière : du formica
Une temporalité : ici et maintenant, dans une réalité parallèle

RENCONTRE AVEC L’ÉQUIPE ARTISTIQUE
APRÈS LE SPECTACLE
AVERTISSEMENT
Éléments scéniques non recommandés pour les personnes épileptiques ou hypersensibles (stroboscope)

Texte, mise en scène et musique : Jules Jacquet
Avec Delphine Meilland
Lumières : Paul Berthomé
Décors : Paul Berthomé et Alexandre Hulak – La Charpente, lieu de création