10/03 • Le discours
Fabcaro / Emmanuel NOBLET
> Jeudi 10 Mars à 20h <

Genre : THÉÂTRE
Durée : 1h10
Tarif : B

« Je prononcerai ce discours à une seule condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes Ludo, sinon c’est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c’est possible, qu’on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l’assiette, qu’on ne quitte pas son amoureux parce qu’il fait du bruit en buvant son café. »

Adrien vient de se faire quitter… Lors d’un dîner en famille, il apprend qu’il doit prendre la parole au mariage de sa sœur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives mentales de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, il n’espère qu’une seule chose : que sa bien-aimée Sonia réponde à son texto « Comment tu vas ? », envoyé à 17 h 24 et lu à 17 h 56.

Au travers de ses bandes dessinées ou de ses romans, Fabcaro décrit avec justesse nos grandeurs et nos misères intimes. Anthropologue de nos humeurs et de nos névroses, il nous parle de notre nombril avec une énorme tendresse. Aguerri aux contraintes du seul en scène ( Réparer les vivants reçu au Nouveau Relax en novembre 2018 ) et grand adepte de l’humour de Fabcaro ( comédien dans Zaï zaï zaï zaï, accueilli en janvier 2020 ), Emmanuel Noblet a proposé à Benjamin Guillard – parfait trentenaire sentimental, désabusé et à côté de la plaque ! – de camper au théâtre le rôle d’Adrien : pour le meilleur et surtout, pour rire…

discours-vignette-850x500-D

Adaptation : Benjamin Guillard et Emmanuel Noblet
Mise en scène, lumières et vidéo : Emmanuel Noblet
Son : Sébastien Trouvé
Avec Benjamin Guillard

Production : Les productions de l’Explorateur
Production déléguée : Valérie Lévy assistée de Manon Pontais
Roman de Fabrice Caro ( édité chez Gallimard )
Avec le soutien de Scènes du Golfe, Théâtres de Vannes et Arradon, la Coopérative de Résidence pour les Écritures et les Auteurs, Mont-Saint-Michel, Normandie, Le Nouveau Relax – scène conventionnée d’intérêt national de Chaumont et Quai des Arts de Pornichet

Crédits photos : © Gilles Vidal