• Actions culturelles

    CADAVRE EXQUIS

    Depuis novembre, l’équipe reste mobilisée et imagine des « actions distanciées » avec le public. Parmi les propositions, Le Nouveau Relax a organisé l’écriture d’un texte collectif, sous la méthode du cadavre exquis.

    Laurent Vacher, metteur en scène de la Compagnie Le Bredin et artiste associé au Nouveau Relax, a effectué une résidence au théâtre, pour la création du spectacle Soudain Chutes et Envols. Le texte est une réécriture par l’autrice Marie Dilasser des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, à partir d’entretiens questionnant les sentiments amoureux de collégiens et de personnes âgées de notre territoire. Il nous a proposé de démarrer le cadavre exquis par quelques lignes, qui relatent une rencontre.

    Après plusieurs semaines créatives, l’aventure du cadavre exquis s’achève.
    Vous avez été nombreux à participer et nous vous en remercions. Découvrez maintenant la fin de l’histoire :


    Dans le bus puis dans le train… Soit, 7h33 et 8h15. Le soir à 17h02, train. À 17h 44, bus. Toujours exact, toujours là. Du lundi au vendredi. Le samedi, le dimanche : rien. Chaque jour de la semaine, tu viens t’asseoir à côté de moi, ou face à moi.
    Chaque jour, même heure, matin et soir, j’aperçois tes cheveux décolorés cachés sous ton bonnet de laine. Jaune. Toujours le même. Il faut dire qu’il fait particulièrement froid pour un mois de novembre. Il fait sombre aussi. Mais ce jaune-là est réconfortant dans l’hiver qui s’installe : ça fait paraître le temps moins long.
    Car chaque jour, de façon lente et mécanique, tu extrais d’une vieille sacoche en cuir un roman. Chaque jour, un roman différent de la veille. Alors d’une voix précise, audible et chaude, tu débutes une lecture à voix haute sans lever la tête, sans même regarder autour de toi.
    Il semble que peu importe le regard des autres. Sous ton bonnet jaune, parce que moi, je suis près de toi, je vois tes yeux clairs qui suivent les lignes de ton cahier fatigué ouvert entre tes mains délicates. Le compartiment baigne dans le silence et cette surprenante attitude parait normale. Les passagers sont soit étonnés, soit indifférents, ils écoutent ou peut-être pas. Mais moi, je ne quitte pas tes lèvres naturellement roses, avide des mots que tu vas prononcer. Je ne manque pas un souffle, pas une pause, pas un son qui serait différent.
    Puis, le ton annonce la dernière phrase, tu refermes posément ton cahier et tournes doucement la tête vers la fenêtre du train. Tu regardes le paysage défiler, l’air pensive, encore plongée dans ton histoire. Un sourire naïf se dégage de tes lèvres. Le contraste des couleurs de l’automne à l’horizon illumine ton visage et fige cet instant comme dans un rêve. Un rêve dont j’aimerais être le personnage principal. Et là, tu interromps tes pensées et tes yeux se posent enfin sur moi.
    Tes yeux se posent enfin sur moi. Des yeux perçants qui reflètent la froideur de ton âme. Ton bonnet jaune mars n’a plus rien de réconfortant. Sa teinte me fait entrevoir un aspect guerrier que tu dissimules dans la délicatesse de tes gestes. Tu me fixes inlassablement. Tout en me regardant, tu laisses émaner de ton corps chaud un souffle profond, un souffle glacial qui me transperce. Je suis pétrifié. Mon corps est comme sous l’emprise d’une force qui m’empêche maintenant de bouger. Je sens bien que pour rompre cette énergie dévastatrice, je devrais décrocher mon regard du tien. Mais m’en voilà bien incapable. J’ai peur. Dans cet instant de panique, une pensée me traverse l’esprit et je réussis à articuler ces phrases :
    « le bleu de tes yeux, l’ombre de ton sourire : tout en toi me ramène à du Mary Higgins Clark !!! Alors Entre hier et demain, Trois jours avant Noël, retrouvons-nous s’il te plait à La Clinique du Docteur H., mon Ange perdu : nous découvrirons ensemble Ce que vivent les roses, nous disserterons joyeusement de L’Affaire Cendrillon, nous fredonnerons Cette chanson que je n’oublierai jamais et En secret, Je te donnerai mon cœur, Avant de te dire adieu ».


  • ACTU

    Poème sonore – Pauline Ringeade

    À l’annonce de ce nouveau confinement et de l’annulation forcée de N’avons-nous pas autant besoin d’abeilles et de tritons crêtés que de liberté et de confiance ?, Pauline Ringeade et son équipe nous ont proposé de réaliser un poème sonore, un voyage sensible à destination spéciale du public du Nouveau Relax, dans l’univers protéiforme du spectacle.

    Cette initiative généreuse et délicate nous a beaucoup touchés.
    Nous la partageons aujourd’hui, accompagnée de quelques mots de Pauline.

    « Voici notre proposition sonore pour entrer dans la poétique de notre spectacle hybride, N’avons-nous pas autant besoin d’abeilles et de tritons crêtés que de liberté et de confiance? que nous aurions dû jouer à Chaumont, au Nouveau Relax le 12 novembre dernier. Mais le roi des virus en a décidé autrement. Alors voilà, nous partageons avec vous ce poème sonore construit de manière similaire à celle du spectacle. 

    Dedans, c’est un peu comme un calendrier de l’avent plein de surprises : 

    Vous y trouverez des choses qui s’entendent dans le spectacle, mais il y a aussi et surtout tout ce que les gens qui le fabriquent perçoivent de l’intérieur quand ils le jouent. Ou d’un peu plus loin quand quelques-uns de ceux qui l’ont fabriqué n’accompagnent pas le spectacle en tournée. 

    Et encore quelques rêveries dans lesquelles nous emmène ce spectacle depuis que nous avons commencé à le fabriquer. C’est la tentative de rendre sensible la constellation de focales (physiques, vocales, sonores) qui traversent la forme. 

    Ce poème est composé des voix et des sons d’une grande partie de l’équipe de création du spectacle : Akiko Hasegawa, Damien Briançon, Antoine Cegarra, Gaël Chaillat, Claire Rappin : acteurs et danseurs, Pascal Thollet : musicien, Olivier Métayer : créateur son, Fanny Perreau : créatrice lumière, Yann Argenté: régisseur plateau et général, Pauline Ringeade : metteure en scène, Hervé Cherblanc : scénographe et Aude Bretagne : costumière.
    Le montage et mixage a été réalisé par Olivier Métayer.

    Vous pouvez l’écouter comme on écouterait un podcast, vous pouvez l’emmener en balade et le partager avec vos amis.

    On a hâte de vous rencontrer en chair et en os la saison prochaine.

    À bientôt, »

    Pauline Ringeade

  • ACTU

    Informations COVID 19

    Au regard des incertitudes actuelles, nous vous informons que les portes du théâtre resteront fermées au public, jusqu’à nouvel ordre.

    Pour toute question, l’équipe d’accueil-billetterie est disponible par téléphone au 03.25.01.68.80, du mardi au vendredi de 14h à 17h.
    Les remboursements ou échanges de vos billets peuvent se faire physiquement sur rendez-vous, par simple demande mail ou téléphonique.

    Spectacles annulés ou reportés :

    JANVIER 2021

    Jeudi 7 janvier : LES SECRETS D’UN GAINAGE EFFICACE / Les Filles de Simone

    DÉCEMBRE

    Jeudi 17 décembre : PARBLEU ! / Atelier Lefeuvre & André
    Mardi 15 décembre : ERSATZ / Collectif AÏE AÏE AÏE
    Jeudi 3 décembre : SUZY STORCK / Magali Mougel / Simon Delétang

    NOVEMBRE

    Samedi 28 novembre : LA MÉCANIQUE DU VENT / Cie Un Château en Espagne
    Mercredi 25 novembre : BLANCHE / Cie Un Château en Espagne
    Mardi 17 novembre : LE DISCOURS / Fabcaro / Emmanuel Noblet
    Jeudi 12 novembre : N’AVONS-NOUS PAS AUTANT BESOIN D’ABEILLES ET DE TRITONS CRÊTÉS QUE DE LIBERTÉ ET DE CONFIANCE ? / Cie L’iMaGiNaRiuM
    Jeudi 5 novembre : DIKTAT / Cie Juglair

    Pour demander le remboursement de vos billets, merci de suivre les modalités suivantes :

    • Par correspondance : Les billets accompagnés de votre RIB sont à retourner à « Le Nouveau Relax » – service billetterie, 15 bis rue Lévy-Alphandéry – 52000 Chaumont.
    • Au guichet billetterie, pour une remise en main propre de vos billets accompagné d’un RIB.
    • Par internet, en suivant le lien suivant et en remplissant le formulaire :

    Le remboursement se fera par virement bancaire dans les meilleurs délais.

    Pour toute autre information, l’équipe du Nouveau Relax reste à votre disposition au 03 25 01 68 80.

  • Artistes en résidence

    Artistes en résidence 20/21

    Tout au long de la saison, le Nouveau Relax accueille des artistes en création. Découvrez plus en détails leur travail.

    Coulisses de résidence #4 : Sandrine Pirès

    La compagnie Le Gourbi Bleu a posé le décor au Nouveau Relax pour retravailler la pièce Bouche Cousue. Adaptation d’un roman de l’autrice Marion Muller-Colard, Bouche Cousue nous parle de la construction de l’identité, bousculée par l’adolescence et ses turbulences…
    Ici, Amandana évoque ses jeunes années, ses joies et ses drames de collégienne, ses questionnements sur l’amour et le genre.

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    À la mise en scène, Sandrine Pires intègre musique live et extraits de vidéos tournées dans des établissements scolaires volontaires. Évoquer l’amour, la naissance du désir et les « codes » de l’adolescence n’est pas toujours facile, mais les professeurs et les élèves ont joué le jeu et enrichi la création du spectacle.

    Au bout de 4 jours de travail, la compagnie nous a présenté un filage digne d’une représentation privée. Puis elle s’est à son tour prêtée au jeu de l’interview. Les Coulisses de résidence #4 en présentent quelques extraits :

    Avec Sandrine Pirès, metteure en scène et Juliette Steiner, comédienne

    18 décembre 2020

    Coulisses de résidence #3 : Laurent Vacher

    La résidence s’achève au Nouveau Relax pour la compagnie du Bredin. Librement inspirés de Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, Laurent Vacher et Marie Dilasser nous ont séduits avec leur création Soudain chutes et envols.
    Dans ce projet, ils explorent la découverte des sentiments amoureux aussi bien chez les enfants que les personnes âgées. L’écriture s’est ainsi construite au fil des expériences et des rencontres (écoles, Ehpad…), en s’inspirant de l’œuvre de Roland Barthes, mais aussi de la personnalité de 3 comédiennes.

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    Au plateau, Ambre Dubrulle, Constance Guiouillier et Inès Do Nascimento ont exploré, cherché et joué l’amour et les sentiments dans leur entièreté. Pour elles, parler d’amour rassemble et réchauffe les cœurs particulièrement en cette période. Grâce à une écriture construite autour de témoignages multigénérationnels, ce spectacle nous raconte des histoires, fait vivre des émotions et nous reconnecte les uns aux autres.

    En parallèle de la résidence, Laurent Vacher, artiste associé au Nouveau Relax, continue les actions culturelles sur notre territoire. Sous la forme d’entretiens, il questionne les collégiens et les personnes âgées en Ehpad sur les sentiments amoureux.

    L’équipe s’est prêtée au jeu de nos interviews au plateau. Une manière pour eux de nous parler de cette création à cœur ouvert et de nous donner envie d’être au rendez-vous en 2021 pour la présentation de Soudain chutes et envols.

    Interview de Marie Dilasser et Laurent Vacher
    Interview d’Inès Do Nascimento, Constance Guiouillier et Ambre Dubrulle

    25 novembre 2020


    Coulisses de résidence #2 : Chiara Marchese

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    Une nouvelle résidence s’achève au théâtre. Après le chorégraphe Sarath Amarasingam, c’était au tour de l’artiste Chiara Marchese, associée au Collectif Porte27, de s’emparer du plateau du Nouveau Relax pour travailler Le poids de l’âme – tout est provisoire, sa prochaine création.

    Après un parcours qui l’a menée des Beaux arts au Centre National des Arts du Cirque, Chiara Marchese explore les rapports entre cirque et marionnette. Dans ce nouveau projet de création en solo, elle transforme son agrès – le fil souple – pour mieux le faire entrer en dialogue avec une marionnette à taille humaine, conçue à partir d’un entrelacs de minces ficelles. Toutes ces lignes forment des images qui se rapprochent du dessin, des arts visuels.

    « Mon cirque parle des tremblements, des petites fragilités des lignes, des prises de parole de la confiance, des signes, des traits, des fils, de ce petit cheveu qui connecte nos pulsions à notre rationalité. » Chiara Marchese

    La résidence : de jour en jour au fil de la création

    Les journées de travail s’enchaînent : installation de l’équipe au théâtre puis de l’agrès, des lumières et du matériel son. Chiara et Alexis le technicien prennent peu à peu leurs marques au plateau. Puis arrive le temps de la recherche, de l’exploration autour des matières sonores, de la marionnette et sa manipulation.

    Composé de 5 fils, le fil souple de Chiara ressemble à s’y méprendre à une portée musicale. Au contact de son corps, il devient un instrument dont les fils sont les archets. La marionnette apparaît alors et prend vie, dans une manipulation qui s’apparente à une subtile vibration…

    Chiara poursuivra sa recherche au cours de prochaines étapes de résidence, notamment à La Machinerie à Homécourt. Vous pouvez suivre son travail sur son site : https://www.chiaramarchese.com/

    Retrouvez quelques extraits de sa résidence en vidéo :

    13 novembre 2020


    Coulisses de résidence #1 : Sarath Amarasingam

    Entre récit autobiographique et fable, le chorégraphe Sarath Amarasingam, la compagnie Advaïta L, a travaillé au Nouveau Relax le 2ème volet de son projet Terre Sèche. Kattu Maram raconte le retour à la source d’un exilé, après 28 ans d’absence, dans son pays natal, le Sri Lanka, en quête existentielle, en quête de lien, en quête artistique.

    Kattu Maram, met en scène deux danseurs, accompagnés d’un musicien. Sarath Amarasingam et Marion Castaillet interrogent à travers deux personnages imaginaire, Ganesh et Alice, une relation interculturelle, unique et forte.

    Retour en images sur leur résidence :

    6 novembre 2020

  • 8,  Cirque,  Danse,  MAI,  Performance,  REPORT 19/20,  Spectacles,  Tout public

    I WOKE UP IN MOTION

    Collectif Porte27

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MERCREDI 19 MAI À 20H

    CIRQUE / VIDÉO / MUSIQUE
    DURÉE : 1H
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€
    CRÉATION

    REPORT SAISON 19/20

    Écriture, images et corps : Vasil Tasevski
    Lumières : Elsa Revol
    Musique, interprétation : Julien Chamla, Marco Quaresimin, Lawrence Williams
    Son : Alexis Auffray
    Aide à l’écriture, poésie : Marion Collé
    Stylisme : Aurore Thibout
    Regard chorégraphique : Élodie Sicard
    Dessin : Suzanne Sebö
    Programmation : Étienne Landon
    Administration : Anne Delépine
    Production : Triptyque Production / Marie Pluchart

    Pièce de cirque croisant arts plastiques, danse, vidéo et musique improvisée, I woke up in motion tente de répondre à cette question : comment rendre palpable le sentiment d’errance, indissociable du désir d’un ailleurs et d’une confrontation à un présent ?

    Sur le plateau, un homme chemine, irrésistiblement attiré par une issue pourtant incertaine. Tantôt en proie à l’angoisse, ou submergé par de soudaines bouffées d’espoir, il ne cesse d’avancer. Il tourne, s’élance, plonge en lui-même, ralentit, accélère, se perd, se retrouve, broie ses souvenirs, se tend vers son but, s’étale, vaincu, se relève, blême, s’arme de courage, vainqueur, cache ses pleurs, rit… Il se dégage du passé et va de l’avant, leste, toujours en vie.

    « Il n’en finit pas de migrer. Plus il avance, plus la route s’étire.
    Le temps s’étend, le présent se dissocie peu à peu du but.
    Le but s’éloigne et alors, le présent envahit tout.
    Il part, et ça fait dix ans qu’il n’arrive pas à arriver. Sa vie s’efface.
    C’est quoi « être vivant », lorsqu’on erre à l’infini ? »

    Production : Porte27. Coproductions : Théâtre de la Madeleine (Troyes) ; Festival des 7 collines (Saint-Etienne) ; AY ROOP (Rennes), le Manège-Scène nationale, Reims ; Espace Périphérique –EPPGHV La Villette (Paris), Cirque Jules Verne (Amiens), Centre Pablo Picasso (Homécourt).
    Partenaires et résidences : Espace Périphérique (Mairie de Paris, Parc de la Villette) ; Lyncéus Festival, Binic ; AY-ROOP, scène de territoire pour les arts de la piste, Rennes ; Cirque Jules Verne, Pôle cirque d’Amiens ; Centre Pablo Picasso, Homécourt. Avec le soutien de Latitude 50 – Pôle des arts du cirque et de la rue (Marchin, Belgique), de la DRAC Grand Est au titre de l’aide aux compagnies conventionnées et de la Région Grand Est au titre de l’aide à la résidence triennale.
    Le Collectif Porte27 est associé au Nouveau Relax, scène conventionnée de Chaumont pour la saison 2020/2021et au Centre Pablo Picasso scène conventionnée (Homécourt) et à Cirk’Eole (Montigny-les-Metz) de 2019 à 2022. Photo : Vasil Tasevski

  • 8,  Danse,  MAI,  Spectacles,  Tout public

    JE N’AI PAS EU LE TEMPS D’Y PENSER, C’EST ARRIVÉ !

    Jérôme Brabant / Compagnie L’Octogonale

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 11 MAI À 20H

    DANSE
    DURÉE : 50 MIN
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€
    CRÉATION

    Avec : Jérôme Brabant, Maud Pizon, Elodie Sicard et Nina Vallon
    Conception, chorégraphie, scénographie : Jérôme Brabant
    Création et interprétation musicale : Anthony Laguerre
    Création lumière : Françoise Michel
    Costumes : Augustin Rolland
    Administration et production : Perrine Brudieu, Guillaume Fernel

    « I didn’t have time to think about it, it just happened ! » Siouxsie Sioux, chanteuse du groupe Siouxsie and the Banshees – 11 juillet 1977, Vortex Club de Londres.

    Lors de leur premier concert en 1976, le groupe Siouxsie and The Banshees donne une performance improvisée de 20 minutes basée sur le morceau « The Lord’s Prayer ». A l’issue du concert le groupe se sépare. Aucun d’eux n’avait appris la musique, ni chanté auparavant. Tout s’est passé dans l’instant.

    « C’est cette notion de l’instantané qui m’intéresse ici précisément, et qui sera la fondation de cette création. La pièce s’inspirera et rendra hommage au punk, pour lequel j’ai toujours eu une grande fascination. Avec son côté « do it yourself », ce mouvement représente le retour à la spontanéité par la simplicité de son phrasé musical. De mouvements volontairement désarticulés en passages formellement dessinés, une relation étroite se tissera entre les quatre danseurs et un musicien. » Jérôme Brabant

    Je n’ai pas eu le temps d’y penser, c’est arrivé ! recherchera ce plaisir primitif de danser jusqu’à l’ivresse et de partager cette griserie avec le public. Jérôme Brabant avait charmé le public du Nouveau Relax avec A taste of Ted, une conférence dansée à la fois délicate et espiègle, autour du couple chorégraphique Ruth Saint Denis et Ted Shawn. Nous le retrouvons à l’occasion de cette création et en tant qu’artiste associé de la saison au Nouveau Relax.

    Partenaires : L’Université de Reims Champagne-Ardennes, le Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont, Le Manège, Scène nationale de Reims, l’ACB, Scène nationale de Bar-le-Duc.
    Création au Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont. Photo : Myriam Tirler

  • 7,  AVRIL,  Danse,  Performance,  Spectacles,  Tout public

    LA MÉMOIRE DE L’EAU

    Compagnie Pernette

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MERCREDI 21 AVRIL À 20H

    DANSE
    DURÉE : 1H ENVIRON
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    Dans une piscine de Chaumont (précisée ultérieurement)
    CRÉATION

    Avec : Léa Darrault, Jessie-Lou Lamy-Chappuis, Claire Malchrowicz, Anita Mauro
    Chorégraphie : Nathalie Pernette
    Assistanat : Regina Meier
    Création lumières : Catherine Chavériat
    Création musique : Franck Gervais
    Costumes : Fabienne Desflèches
    Direction technique : Stephane Magnin
    Ensemblier / recherche scénographique : David Eichenberger

    Élément trouble et double, tout à la fois sombre et limpide, douce et furieuse, maternelle et mortelle, joueuse et ténébreuse, peuplée d’êtres fantastiques, réels ou imaginaires : l’eau fascine. C’est un magnifique réservoir d’images poétiques, de souvenirs enfouis, d’histoires partagées et de reflets de notre intimité. La Mémoire de l’eau se conçoit comme une rêverie chorégraphique, un voyage réel ou imaginaire fouillant à la fois la part sombre, légère et ludique de cet indispensable élément.

    « Plonger et resurgir, disparaître lentement, travailler à la beauté d’une presque immobilité et à la flottaison, troubler d’un geste le miroir de la surface, traverser d’une rive à l’autre, se noyer ou glisser au fil de l’eau à la manière d’Ophélie. Chercher le geste liquide, lisse et coulant, l’extrême fluidité d’une danse. À l’inverse, tenter un corps secoué de l’énergie de la tempête, du tourbillon, se perdant dans des courants contraires imaginaires. Organiser ricochets, clapotis, giclées et plongeons en une joyeuse partition. Toucher à la caresse, à la relation sensuelle des eaux et des corps. S’inspirer des êtres fantastiques nés de l’eau : sirènes, dragons des eaux, monstres marins translucides des grands fonds, ondines, nixes, nymphes secrètes, séductrices et dangereuses… » Nathalie Pernette

    Productions : Association NA/Compagnie Pernette ; Les 2 Scènes – Scène nationale de Besançon ; Le Théâtre – Scène nationale de Saint-Nazaire ; Théâtre d’Auxerre – résidence en milieu scolaire ; DRAC Bourgogne-Franche-Comté – résidences territoriales en milieu scolaire ; Le Moulin Fondu – CNAREP de Garges-les-Gonesse, Les Ateliers Frappaz – CNAREP de Villeurbanne ; Atelier 231 – CNAREP de Sotteville-lès-Rouen ; Sur le pont – CNAREP de La Rochelle ; La Coopérative 2R2C ; Eclat(s) de rue – Saison des Arts de la rue de Caen. (coproductions en cours)
    Avec le soutien du Conseil Départemental du Doubs et de la Ville de Besançon. Photo : Melune

  • Le Nouveau Relax

    Le théâtre

    Scène conventionnée depuis 2007, le Nouveau Relax propose chaque année un projet artistique et culturel dont les différentes actions présentent un intérêt général pour la création artistique et l’ouverture culturelle des citoyens. Il contribue à l’aménagement et à la diversité artistique et culturelle de son territoire, participant ainsi de son attractivité.

    LES PARTENAIRES

    Le Nouveau Relax est financé par la Ville de Chaumont. Il reçoit le soutien du Ministère de la Culture – DRAC Grand-Est, de la Région Grand-Est, du Conseil départemental de la Haute-Marne et de l’Office National de Diffusion Artistique. Le Nouveau Relax est adhérent du Syndicat National des Scènes Publiques.

    Le Nouveau Relax participe à la circulation des œuvres de spectacles vivants dans le Grand-Est et la Bourgogne Franc-Comté. Ce projet est coordonné par Quint’Est – Réseau de diffusion du spectacle vivant.

  • Infos pratiques

    Tarifs et PASS

    BILLETS À L’UNITÉ

    TARIF PLEIN

    TARIF RÉDUIT *
    Titulaires de la carte familiale du code E à I, abonnés des théâtres partenaires**, groupes de 10 personnes

    TARIF PRÉFÉRENTIEL
    Titulaires de la carte familiale du code A à D, demandeurs d’emploi, professionnels du spectacle, étudiants, moins de 30 ans, bénéficiaires RSA, Allocation Solidaire Personne Agées (ASPA), membres CNAS

      CAT. A CAT. B CAT. C
    Plein 20 € 15 € 8 €
    Réduit 16 € 12 € 7 €
    Préf. 10 € 7 € 5 €

    TARIFS SCOLAIRES :
    Crèches, écoles maternelles et primaires, centres de loisirs : 4 €
    Collèges, lycées, enseignement supérieur : 5 €

    * Un justificatif sera demandé

    ** Structures partenaires : le Théâtre de Langres, Théâtres de Saint-Dizier, Le Théâtre de la Madeleine – Scène conventionnée de Troyes, EPCC Bords 2 Scènes – Scène conventionnée de Vitry-le-François, le Salmanazar – Scène de création et de diffusion d’Épernay, le Théâtre Gaston Bernard de Châtillon-sur-Seine, la Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, le Théâtre Louis Jouvet – Scène conventionnée des Ardennes, le Trait d’Union à Neufchâteau, la Forgerie – Théâtre du Val de Blaise à Wassy, l’ACB – Scène nationale de Bar-le-Duc

    DEVENEZ PASSEUR !

    Le PASS vous permet d’acheter des places à tarif privilégié, pour vous seul ou à partager au sein d’un groupe de co-détenteurs. Les « Passeurs » sont placés prioritairement en salle.

    Le PASS permet de bénéficier d’une réduction globale de :
    25 % pour le PASS 5 BILLETS / 2 co-détenteurs au plus
    35 % pour le PASS 10 BILLETS / 3 co-détenteurs au plus
    45 % pour le PASS 20 BILLETS / 5 co-détenteurs au plus

    La réduction s’applique sur le plein tarif et le tarif préférentiel (CAT A, B et C). Le PASS n’est pas cumulable avec d’autres avantages.
    Vous pouvez changer de formule PASS en ajoutant des billets à votre PASS initial. Une fois atteint le nombre de billets du PASS supérieur, le bénéfice de la réduction supérieure est également acquis. La composition de votre PASS est modifiable tout au long de la saison (échange pour des billets de la même ou d’une catégorie supérieure ; dans la limite des places disponibles).

  • Infos pratiques

    Où nous trouver

    LE NOUVEAU RELAX – SCÈNE CONVENTIONNÉE DE CHAUMONT
    15 bis, rue Lévy-Alphandéry
    52 000 Chaumont

    Le bâtiment est accessible aux personnes handicapées.

    Comment se rendre au Nouveau Relax ?

    À PIED
    Le Nouveau Relax est à 10 minutes à pied de l’Hôtel de Ville et à 5 minutes de la gare SNCF (par la passerelle).

    EN TRANSPORT EN COMMUN
    Il est desservi par la ligne de bus n° 1 (arrêt Alphandéry ou Pont des Flâneurs).

    EN VOITURE
    Le parc de stationnement situé derrière Le Nouveau Relax vous accueille le temps du spectacle. Il comprend un emplacement spécialement équipé pour les deux roues. Des places de stationnement complémentaires peuvent être trouvées boulevard Thiers, rue des Abbés Durand ou sur les parkings de la rue Henri Dunant et Jean Masson.