• 8,  Cirque,  Danse,  MAI,  Performance,  REPORT 19/20,  Spectacles,  Tout public

    I WOKE UP IN MOTION

    Collectif Porte27

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MERCREDI 19 MAI À 20H

    CIRQUE / VIDÉO / MUSIQUE
    DURÉE : 1H
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€
    CRÉATION

    REPORT SAISON 19/20

    Écriture, images et corps : Vasil Tasevski
    Lumières : Elsa Revol
    Musique, interprétation : Julien Chamla, Marco Quaresimin, Lawrence Williams
    Son : Alexis Auffray
    Aide à l’écriture, poésie : Marion Collé
    Stylisme : Aurore Thibout
    Regard chorégraphique : Élodie Sicard
    Dessin : Suzanne Sebö
    Programmation : Étienne Landon
    Administration : Anne Delépine
    Production : Triptyque Production / Marie Pluchart

    Pièce de cirque croisant arts plastiques, danse, vidéo et musique improvisée, I woke up in motion tente de répondre à cette question : comment rendre palpable le sentiment d’errance, indissociable du désir d’un ailleurs et d’une confrontation à un présent ?

    Sur le plateau, un homme chemine, irrésistiblement attiré par une issue pourtant incertaine. Tantôt en proie à l’angoisse, ou submergé par de soudaines bouffées d’espoir, il ne cesse d’avancer. Il tourne, s’élance, plonge en lui-même, ralentit, accélère, se perd, se retrouve, broie ses souvenirs, se tend vers son but, s’étale, vaincu, se relève, blême, s’arme de courage, vainqueur, cache ses pleurs, rit… Il se dégage du passé et va de l’avant, leste, toujours en vie.

    « Il n’en finit pas de migrer. Plus il avance, plus la route s’étire.
    Le temps s’étend, le présent se dissocie peu à peu du but.
    Le but s’éloigne et alors, le présent envahit tout.
    Il part, et ça fait dix ans qu’il n’arrive pas à arriver. Sa vie s’efface.
    C’est quoi « être vivant », lorsqu’on erre à l’infini ? »

    Production : Porte27. Coproductions : Théâtre de la Madeleine (Troyes) ; Festival des 7 collines (Saint-Etienne) ; AY ROOP (Rennes), le Manège-Scène nationale, Reims ; Espace Périphérique –EPPGHV La Villette (Paris), Cirque Jules Verne (Amiens), Centre Pablo Picasso (Homécourt).
    Partenaires et résidences : Espace Périphérique (Mairie de Paris, Parc de la Villette) ; Lyncéus Festival, Binic ; AY-ROOP, scène de territoire pour les arts de la piste, Rennes ; Cirque Jules Verne, Pôle cirque d’Amiens ; Centre Pablo Picasso, Homécourt. Avec le soutien de Latitude 50 – Pôle des arts du cirque et de la rue (Marchin, Belgique), de la DRAC Grand Est au titre de l’aide aux compagnies conventionnées et de la Région Grand Est au titre de l’aide à la résidence triennale.
    Le Collectif Porte27 est associé au Nouveau Relax, scène conventionnée de Chaumont pour la saison 2020/2021et au Centre Pablo Picasso scène conventionnée (Homécourt) et à Cirk’Eole (Montigny-les-Metz) de 2019 à 2022. Photo : Vasil Tasevski

  • 8,  Danse,  MAI,  Spectacles,  Tout public

    JE N’AI PAS EU LE TEMPS D’Y PENSER, C’EST ARRIVÉ !

    Jérôme Brabant / Compagnie L’Octogonale

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 11 MAI À 20H

    DANSE
    DURÉE : 50 MIN
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€
    CRÉATION

    Avec : Jérôme Brabant, Maud Pizon, Elodie Sicard et Nina Vallon
    Conception, chorégraphie, scénographie : Jérôme Brabant
    Création et interprétation musicale : Anthony Laguerre
    Création lumière : Françoise Michel
    Costumes : Augustin Rolland
    Administration et production : Perrine Brudieu, Guillaume Fernel

    « I didn’t have time to think about it, it just happened ! » Siouxsie Sioux, chanteuse du groupe Siouxsie and the Banshees – 11 juillet 1977, Vortex Club de Londres.

    Lors de leur premier concert en 1976, le groupe Siouxsie and The Banshees donne une performance improvisée de 20 minutes basée sur le morceau « The Lord’s Prayer ». A l’issue du concert le groupe se sépare. Aucun d’eux n’avait appris la musique, ni chanté auparavant. Tout s’est passé dans l’instant.

    « C’est cette notion de l’instantané qui m’intéresse ici précisément, et qui sera la fondation de cette création. La pièce s’inspirera et rendra hommage au punk, pour lequel j’ai toujours eu une grande fascination. Avec son côté « do it yourself », ce mouvement représente le retour à la spontanéité par la simplicité de son phrasé musical. De mouvements volontairement désarticulés en passages formellement dessinés, une relation étroite se tissera entre les quatre danseurs et un musicien. » Jérôme Brabant

    Je n’ai pas eu le temps d’y penser, c’est arrivé ! recherchera ce plaisir primitif de danser jusqu’à l’ivresse et de partager cette griserie avec le public. Jérôme Brabant avait charmé le public du Nouveau Relax avec A taste of Ted, une conférence dansée à la fois délicate et espiègle, autour du couple chorégraphique Ruth Saint Denis et Ted Shawn. Nous le retrouvons à l’occasion de cette création et en tant qu’artiste associé de la saison au Nouveau Relax.

    Partenaires : L’Université de Reims Champagne-Ardennes, le Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont, Le Manège, Scène nationale de Reims, l’ACB, Scène nationale de Bar-le-Duc.
    Création au Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont. Photo : Myriam Tirler