• 0,1,2,  1,  Concert,  Conte musical,  Jeune Public,  Spectacles,  Tout public

    L’ENDORMI

    Sylvain Levey / Marc Nammour

    LUNDI 12 OCTOBRE À 14H15
    MARDI 13 OCTOBRE À 10H ET 14H15
    MERCREDI 14 OCTOBRE À 14H30 ET 18H15

    CONTE MUSICAL HIP-HOP
    DURÉE : 1H
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 8 ANS

    Texte : Sylvain Levey
    Texte, chant : Marc Nammour
    Musique : Valentin Durup
    Mise en scène : Pascale Daniel-Lacombre

    Victoire a dix ans ; son frère Isaac en a quinze. C’est le boss du quartier, celui qui cogne et qui ne rate jamais sa cible. Mais la dernière bagarre a mal tourné et Isaac gît aujourd’hui à l’hôpital. II ne mourra pas : au moins dans les livres, on peut avoir une seconde chance…

    Un soir de novembre 2017, l’auteur Sylvain Levey est témoin d’une tragédie. Il écrit alors L’endormi, qu’il choisit de mettre en scène avec le rappeur Marc Nammour et le guitariste Valentin Durup. Ce spectacle est-il un récit avec du flow ? Ou une pièce théâtrale entrecoupée de plages rappées ? Absolument ! Et l’avantage avec le rap, c’est que les chansons peuvent s’immiscer dans la narration sans la briser – de la même manière que la poésie de Sylvain Levey parvient à s’insérer dans le réel sans le dénaturer. C’est là, sans doute, le plus grand point commun de ce trio réuni : cette capacité à pénétrer partout sans effraction. Et des crocheteurs comme ça, on leur demanderait bien de commettre encore quelques forfaits…

    Création aux Scènes du Jura et à La Fabrique de Dole
    Photo : Jeanne Roualet

  • 0,1,2,  1,  Danse,  SEPT-OCT,  Spectacles,  Tout public

    VESTIGES

    Compagnie 1 des Si

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MERCREDI 7 OCTOBRE À 20H

    DANSE
    DURÉE : 1 H + DJ SET
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    Chorégraphie et mise en scène : Étienne Rochefort
    Lumières : Odile Ribière
    Production : Gilles Rondot

    Vestige #1
    Interprétation : Marino Vana
    Musique : Nicolas Mathuriau

    Vestige #2
    Interprétation : Maxime Cozic
    Musique : Nicolas Mathuriau

    Vestige #3
    Interprétation : Loraine Dambermont
    Musique : Jimmy Febvay

    Applaudie chaleureusement par le public du Nouveau Relax la saison dernière pour Oïkos Logos, la Compagnie 1 des Si nous revient avec une série de trois pièces courtes, mettant en scène des rencontres entre un danseur et un musicien : une façon pour Étienne Rochefort de questionner la singularité de l’interprète et les processus d’écriture entre musique et mouvement.

    Dans Vestiges, toutes les couleurs du temps, les différentes qualités d’énergie, de rythme, d’état, et autres matériaux de la danse sont explorés. Le chorégraphe se consacre ici à la particularité de chaque interprète, à son propre mouvement. Émergent alors des performances brutes et entières, d’une sincérité palpable. Pour chacune d’entre elles, le danseur livre un dépassement de lui-même, à la recherche de ses limites, jusqu’à l’épuisement et la transe.

    Dans Vestige #1, le danseur Marino Vanna développe une gestuelle syncopée, sur les sonorités du vibraphoniste Nicolas Mathuriau.
    Dans Vestige #2, Nicolas Mathuriau accompagne les évolutions de Maxime Cozic, entre prouesse acrobatique et force reptilienne.
    Dans Vestige #3, Lorraine Dambermont tisse des gestes robotiques au rythme de la guitare de Jimmy Febvay. Naît alors une danse d’une beauté animale.

    Pour clôturer par un moment festif, Étienne Rochefort se glissera derrière les platines à l’issue du spectacle, pour nous faire danser sur un DJ Set tout spécialement concocté pour l’occasion.

    En préambule de la soirée, Vestige #2 sera présenté place des Arts à tous les Chaumontais qui passeront par là à 17h30 !…

    Aide et soutien de la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, la région Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Départemental du Doubs, la ville de Besançon, VIADANSE-CCN de Belfort. Photo : Gilles Rondot
    Aide et soutien de la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, la région Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Départemental du Doubs, la ville de Besançon, VIADANSE-CCN de Belfort.
    Photo : Gilles Rondot