• 0,1,2,  2,  Cirque,  Danse,  Performance,  Spectacles,  Tout public

    DIKTAT

    Compagnie Juglair

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    JEUDI 5 NOVEMBRE À 20H

    CIRQUE
    DURÉE : 1H
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    Autrice et interprète : Sandrine Juglair
    Regards : Jean-Benoît Mollet, Claire Dosso, Jean-Charles Gaume, Cédric Paga
    Création sonore : Lucas Barbier
    Création lumière : Étienne Charles
    Régie lumière : Nicolas Joubaud / Étienne Charles (en alternance)
    Construction et accessoires : Lucile Réguerre et Marie Grosdidier
    Costumes : Solenne Capmas
    Production, diffusion, administration : AY-ROOP

    Seule en scène, une femme au centre de tous les regards se prépare à affronter et séduire les spectateurs venus l’observer. Tour à tour charmeuse fatale, chanteuse lyrique, comédienne, boxeuse virile, elle jongle entre séduction et répulsion. Axe central, son mât chinois devient tout à la fois la montagne de Sisyphe, une barre de strip-teaseuse, un symbole de virilité ou un poteau d’exécution… Qu’elle l’escalade en talons ou s’y réfugie peau contre fer, il est son exutoire, son dernier appui. L’acrobate lutte entre le besoin constant de plaire, son désir de reconnaissance et sa résistance aux normes. Est-il possible d’exister sans attirer l’attention sur soi ? Soliloque intime, one-woman show inclassable entre pièce de cirque et tragi-comédie vertigineuse, Diktat est un hymne à la liberté. Un spectacle désopilant et total !

    « En provoquant le cliché pour le détourner dès qu’il s’installe, en créant des images et des situations sans arrêt trouées et brusquement désamorcées, la circassienne prend chaque spectateur en flagrant délit de ses propres conditionnements. Avec une virtuosité qui va bien plus loin que celle de l’acrobate sur son mât, pourtant déjà remarquable. »
    Le Clou dans la Planche

    « Voici la révélation d’une actrice virtuose, sensuelle dans sa parodie de la sensualité, qui engage sa parole et son corps, de la lumière de la scène à l’obscurité des gradins. Un simple geste suffit à faire exploser les limites,
    avec humour. »
    La Dépêche

    Co-productions, aides et soutiens : Réseau CIEL / TRIO…S, Scène de territoire pour les arts de la piste – Inzinzac-Lochrist / Archaos, Pôle National Cirque Méditerranée – Marseille / Le Prato, Pôle National des Arts du Cirque – Lille / Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Cirque Jules Verne, Pôle National des Arts du Cirque – Amiens / Transversales, Scène conventionnée – Verdun / Cirqueon – Prague (CZ) / Cirk’Eole – Montigny-lès-Metz / La Cascade, Pôle National des Arts du Cirque – Ardèche / La Verrerie, Pôle National des Arts du Cirque Occitanie – Alès / CIRCa, Pôle National des Arts du Cirque – Auch / Espace Périphérique – Paris – Parc de la Villette / Tandem Scène Nationale / Les Subsistances – Lyon / Regards et Mouvements – Hostellerie de Pontempeyrat / La Grainerie, Fabrique des Arts du cirque – Balma / Le Château de Monthelon – Montréal / Théâtre le Monfort – Paris.
    DIKTAT a obtenu la Bourse d’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais / SACD et est lauréat CircusNext 2016.
    Remerciements : C. Bouffartigue, MC, Gilles, J. et L. Juglair, JM Guy, M. Collé, C. Vairet, S. Morin, H. Lorenzen, D. Bettenfeld, C. Derrouaz, L. Manganelli et V. Tasevski. Photo : Claire Dosso / Enrico Bartollucci / Milan Szypura


  • 0,1,2,  1,  Concert,  Conte musical,  Jeune Public,  Spectacles,  Tout public

    L’ENDORMI

    Sylvain Levey / Marc Nammour

    LUNDI 12 OCTOBRE À 14H15
    MARDI 13 OCTOBRE À 10H ET 14H15
    MERCREDI 14 OCTOBRE À 14H30 ET 18H15

    CONTE MUSICAL HIP-HOP
    DURÉE : 1H
    TARIF : 5€ / 7€ / 8€ / SCOLAIRE
    DÈS 8 ANS

    Texte : Sylvain Levey
    Texte, chant : Marc Nammour
    Musique : Valentin Durup
    Mise en scène : Pascale Daniel-Lacombre

    Victoire a dix ans ; son frère Isaac en a quinze. C’est le boss du quartier, celui qui cogne et qui ne rate jamais sa cible. Mais la dernière bagarre a mal tourné et Isaac gît aujourd’hui à l’hôpital. II ne mourra pas : au moins dans les livres, on peut avoir une seconde chance…

    Un soir de novembre 2017, l’auteur Sylvain Levey est témoin d’une tragédie. Il écrit alors L’endormi, qu’il choisit de mettre en scène avec le rappeur Marc Nammour et le guitariste Valentin Durup. Ce spectacle est-il un récit avec du flow ? Ou une pièce théâtrale entrecoupée de plages rappées ? Absolument ! Et l’avantage avec le rap, c’est que les chansons peuvent s’immiscer dans la narration sans la briser – de la même manière que la poésie de Sylvain Levey parvient à s’insérer dans le réel sans le dénaturer. C’est là, sans doute, le plus grand point commun de ce trio réuni : cette capacité à pénétrer partout sans effraction. Et des crocheteurs comme ça, on leur demanderait bien de commettre encore quelques forfaits…

    Création aux Scènes du Jura et à La Fabrique de Dole
    Photo : Jeanne Roualet

  • 0,1,2,  1,  Danse,  SEPT-OCT,  Spectacles,  Tout public

    VESTIGES

    Compagnie 1 des Si

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MERCREDI 7 OCTOBRE À 20H

    DANSE
    DURÉE : 1 H + DJ SET
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    Chorégraphie et mise en scène : Étienne Rochefort
    Lumières : Odile Ribière
    Production : Gilles Rondot

    Vestige #1
    Interprétation : Marino Vana
    Musique : Nicolas Mathuriau

    Vestige #2
    Interprétation : Maxime Cozic
    Musique : Nicolas Mathuriau

    Vestige #3
    Interprétation : Loraine Dambermont
    Musique : Jimmy Febvay

    Applaudie chaleureusement par le public du Nouveau Relax la saison dernière pour Oïkos Logos, la Compagnie 1 des Si nous revient avec une série de trois pièces courtes, mettant en scène des rencontres entre un danseur et un musicien : une façon pour Étienne Rochefort de questionner la singularité de l’interprète et les processus d’écriture entre musique et mouvement.

    Dans Vestiges, toutes les couleurs du temps, les différentes qualités d’énergie, de rythme, d’état, et autres matériaux de la danse sont explorés. Le chorégraphe se consacre ici à la particularité de chaque interprète, à son propre mouvement. Émergent alors des performances brutes et entières, d’une sincérité palpable. Pour chacune d’entre elles, le danseur livre un dépassement de lui-même, à la recherche de ses limites, jusqu’à l’épuisement et la transe.

    Dans Vestige #1, le danseur Marino Vanna développe une gestuelle syncopée, sur les sonorités du vibraphoniste Nicolas Mathuriau.
    Dans Vestige #2, Nicolas Mathuriau accompagne les évolutions de Maxime Cozic, entre prouesse acrobatique et force reptilienne.
    Dans Vestige #3, Lorraine Dambermont tisse des gestes robotiques au rythme de la guitare de Jimmy Febvay. Naît alors une danse d’une beauté animale.

    Pour clôturer par un moment festif, Étienne Rochefort se glissera derrière les platines à l’issue du spectacle, pour nous faire danser sur un DJ Set tout spécialement concocté pour l’occasion.

    En préambule de la soirée, Vestige #2 sera présenté place des Arts à tous les Chaumontais qui passeront par là à 17h30 !…

    Aide et soutien de la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, la région Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Départemental du Doubs, la ville de Besançon, VIADANSE-CCN de Belfort. Photo : Gilles Rondot
    Aide et soutien de la DRAC de Bourgogne-Franche-Comté, la région Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil Départemental du Doubs, la ville de Besançon, VIADANSE-CCN de Belfort.
    Photo : Gilles Rondot

  • 0,  0,1,2,  REPORT 19/20,  SEPT-OCT,  Spectacles,  Théâtre,  Tout public

    QUITTER LA TERRE

    Compagnie SNAUT

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    MARDI 29 SEPTEMBRE À 20H

    THÉÂTRE
    DURÉE : 1H30
    TARIF : 7€ / 12€ / 15€

    REPORT SAISON 19/20

    Conception et jeu : Joëlle Fontannaz et Joël Maillard
    Texte et mise en scène : Joël Maillard
    Avis sur tout : Tiphanie Bovay-Klameth
    Lumière et direction technique : Dominique Dardant
    Régie lumière : Dominique Dardant ou Matthieu Lecompte
    Régie son et vidéo : Jérémie Conne ou Cédric Simon
    Maquettes et dessins : Christian Bovey
    Création vidéo : Daniel Cousido
    Musique : Louis Jucker
    Synthèse 12-bits : Skander Mensi (arc-en-ciel électronique)
    Construction : Yves Besson
    Conseils costumes : Tania D’Ambrogio
    Production et administration : Tutu production – Véronique Maréchal
    Diffusion et accompagnement : Infilignes – Delphine Prouteau

    À l’heure où le climat se dérègle, où le CO2 nous empoisonne, où une partie de l’humanité est en sous-nutrition, quelle solution pouvons-nous inventer pour sauver la vie humaine à la surface du globe ?
    Pour répondre à cette question, deux conférenciers nonchalamment à côté de la plaque exhument d’un carton un projet futuriste étrange. Celui-ci prévoit la survie dans le cosmos d’une poignée d’individus, alors que l’humanité rendue stérile s’éteint sur notre planète en total désastre écologique.

    Théâtre d’humour et de science-fiction où se côtoient absurde et utopie, Quitter la Terre est néanmoins ancré dans cette sérieuse inquiétude que représentent les défis écologiques, économiques et démographiques contemporains. Entre méditation loufoque pré-apocalyptique et bricolage futuro-sceptique, le spectacle nous rappelle, sans que rien ne soit asséné, aux défis qu’il nous appartient aujourd’hui de relever et à la cohabitation qu’exige tout avenir durable.

    « Quitter la Terre a tout pour emballer. Son sujet d’abord, fantasme archaïque et scénario désormais plausible ; la gravité foutraque du texte ensuite, joué par des comédiens au diapason. Enfin, les mille et une spéculations qu’inspire la «dystopie», autrement dit l’utopie négative ».
    Le Temps, Alexandre Demidoff

    Coproduction : Arsenic-Centre d’art scénique contemporain-Lausanne, Fédération d’Associations de Théâtre Populaire (FATP)
    Soutiens : Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie Romande, Corodis, Pour-cent culturel Migros, Pro Helvetia, Ernst Göhner Stiftung, Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG) et de la Sélection suisse en Avignon
    Remerciements : Tamara Bacci, Lucien Bridel, Michael Egger, Filippo Filliger, Mathieu Grizard, Maude Lançon, Lucille et Sandra Romanelli, Victor Lenoble, Laurence Perez et la Sélection suisse en Avignon, Antoinette Rychner, Valerio Scamuffa, Dorothée Thébert Filliger.
    Photo : Jeanne Quattroni, Alexandre Morel