• Artistes en résidence

    Artistes en résidence 20/21

    Le Nouveau Relax reste mobilisé et accueille des artistes en création.

    previous arrow
    next arrow
    Slider

    Coulisses de résidence # 2 : Chiara Marchese

    Une nouvelle résidence s’achève au théâtre. Après le chorégraphe Sarath Amarasingam, c’était au tour de l’artiste Chiara Marchese, associée au Collectif Porte27, de s’emparer du plateau du Nouveau Relax pour travailler Le poids de l’âme – tout est provisoire, sa prochaine création.

    Après un parcours qui l’a menée des Beaux arts au Centre National des Arts du Cirque, Chiara Marchese explore les rapports entre cirque et marionnette. Dans ce nouveau projet de création en solo, elle transforme son agrès – le fil souple – pour mieux le faire entrer en dialogue avec une marionnette à taille humaine, conçue à partir d’un entrelacs de minces ficelles. Toutes ces lignes forment des images qui se rapprochent du dessin, des arts visuels.

    « Mon cirque parle des tremblements, des petites fragilités des lignes, des prises de parole de la confiance, des signes, des traits, des fils, de ce petit cheveu qui connecte nos pulsions à notre rationalité. » Chiara Marchese

    La résidence : de jour en jour au fil de la création

    Les journées de travail s’enchaînent : installation de l’équipe au théâtre puis de l’agrès, des lumières et du matériel son. Chiara et Alexis le technicien prennent peu à peu leurs marques au plateau. Puis arrive le temps de la recherche, de l’exploration autour des matières sonores, de la marionnette et sa manipulation.

    Composé de 5 fils, le fil souple de Chiara ressemble à s’y méprendre à une portée musicale. Au contact de son corps, il devient un instrument dont les fils sont les archets. La marionnette apparaît alors et prend vie, dans une manipulation qui s’apparente à une subtile vibration…

    Chiara poursuivra sa recherche au cours de prochaines étapes de résidence, notamment à La Machinerie à Homécourt. Vous pouvez suivre son travail sur son site : https://www.chiaramarchese.com/

    Retrouvez quelques extraits de sa résidence en vidéo :


    Coulisses de résidence # 1 : Sarath Amarasingam

    Entre récit autobiographique et fable, le chorégraphe Sarath Amarasingam, la compagnie Advaïta L, a travaillé au Nouveau Relax le 2ème volet de son projet Terre Sèche. Kattu Maram raconte le retour à la source d’un exilé, après 28 ans d’absence, dans son pays natal, le Sri Lanka, en quête existentielle, en quête de lien, en quête artistique.

    Kattu Maram, met en scène deux danseurs, accompagnés d’un musicien. Sarath Amarasingam et Marion Castaillet interrogent à travers deux personnages imaginaire, Ganesh et Alice, une relation interculturelle, unique et forte.

    Retour en images sur leur résidence :