Les Artistes associés et les Résidences

Les artistes Associés

Les artistes associés, en résidence au Nouveau Relax sont indispensables à la construction d’une histoire commune, d’un art au cœur de la cité. Deux jeunes équipes, dont le travail à la fois généreux et exigeant, cherchant à renouveler les formes, à expérimenter d’autres espaces d’imaginaire, à trouver des rapports sensibles au public nous rejoindront cette saison :

Compagnie La Chair du Monde, Charlotte Lagrange – Autrice et metteuse en scène

La compagnie La Chair du Monde doit son nom au philosophe Merleau-Ponty qui, en postulant que « nous ne pouvons voir le monde qu’en étant nous-mêmes visibles, nous ne pouvons le toucher qu’en étant nous-mêmes touchés », réussit à concentrer une réflexion globale sur l’homme et son rapport au monde.

Par ce nom, la compagnie annonce son projet : raconter le monde et la manière dont il est ressenti dans un seul et même mouvement, en parler depuis une chaire et l’incarner dans la chair, dans un corps partie prenante. L’univers de la Chair du Monde est donc un théâtre entre chien et loup, qui joue sur les troubles de la perception, sur l’ambiguïté entre réalité et songes pour dire le monde non pas objectivement, mais tel qu’il est ressenti profondément et sensiblement. Chaque spectacle s’attache à montrer que le politique se joue au cœur de l’intime, que ce sont les « petites » histoires qui font
« l’Histoire ».

Depuis L’âge des poissons (premier spectacle de la compagnie), le processus de création s’est affirmé, imbriquant de plus en plus étroitement écriture du texte et mise en scène, au point que l’on peut parler d’une écriture pour le plateau.
Si Charlotte Lagrange initie le texte en amont des répétitions, celui-ci n’est fini qu’à la première du spectacle. Au fil des lectures puis des improvisations, les scènes passent dans le chemin intérieur des acteurs et ré-inspirent de nouvelles scènes. Au fur et à mesure du travail au plateau, les éléments (univers scénographique, propositions de lumière, de son, de musique et jeu des comédiens) infèrent sur le texte autant que le texte les détermine. Ce constant aller-retour entre écriture et mise en scène permet d’associer tous les collaborateurs et acteurs du spectacle au processus de création et ainsi au propos que la compagnie cherche à défendre auprès du public.

Charlotte Lagrange a été formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg. En 2015, elle a écrit et mis en scène Aux Suivants et Je suis nombreuse, commande pour une acrobate. En 2014, elle a écrit et mis en scène L’âge des poissons, librement inspiré d’Ödön von Horvath. Elle a également adapté et mis en scène On n’est pas là pour disparaître d’après Olivia Rosenthal. A l’école du TNS, elle a créé Une nuit arabe de Roland Schimmelpfennig. Elle collabore aux mises en scène de Laurent Vacher et David Lescot, est dramaturge pour Arnaud Meunier et D’de Kabal et a également assisté Lukas Hemleb, Jean- Paul Wenzel ou Joël Jouanneau. Elle est rédactrice pour Temporairement Contemporain, revue du festival de la Mousson d’été. Elle intervient également en tant que dramaturge et metteuse en scène dans des formations telles que l’école de la Comédie de Saint-Etienne.

Cette saison, Charlotte Lagrange créera Tentative de disparition au Nouveau Relax. Elle mènera différents ateliers destinés aux scolaires et au tout public, qui lui permettront de nourrir l’écriture de A côté, son prochain spectacle.

 

Compagnie Premiers Actes, Thibaut Wenger – metteur en scène

A trente ans à peine, Thibaut Wenger a déjà une demi-vie de théâtre derrière lui. Précoce s’il en est, le jeune metteur en scène se démène pour créer des deux côtés de la frontière, entre France et Belgique, des spectacles en prise directe avec notre époque. Dans les vallées rurales de Haute-Alsace dont iI est issu, il a porté jusqu’à l’été 2013 un rendez-vous annuel dédié aux jeunes compagnies européennes, volontairement organisé en rase campagne pour un public avant tout local : des petites formes théâtrales et performatives, montées dans et avec les paysages, des gestes simples, fragiles et fondamentaux ; des « premiers actes » qu’il reproduira sur notre territoire chaumontais durant la saison.

Thibaut Wenger est diplômé en mise en scène de l’INSAS de Bruxelles. En 2016, il a créé Une Maison de poupée d’Ibsen au Théâtre national de Bruxelles et Combat de nègre et de chiens de Koltès (Théâtre des Martyrs, Bruxelles; La Filature, Scène Nationale de Mulhouse; Relais culturel Régional de Thann). Il a par ailleurs mis en scène La Cerisaie de Tchekhov (2014, Théâtre Varia, Bruxelles), Dors mon petit enfant de Jon Fosse (2014, Théâtre national, Bruxelles), Platonov de Tchekhov (2013, Théâtre Océan nord, Bruxelles), Woyzeck de Büchner (2012, Théâtre Océan nord, Bruxelles et 2013 Fotti, Sénégal), L’Enfant froid de Marius von Mayenburg (2010, Comédie de l’Est, Colmar ; La Filature, Scène Nationale de Mulhouse), Lenz de Büchner et La Mission de Heiner Müller (2009 et 2008, pour le Festival Premiers actes).

Au Nouveau Relax, Thibaut Wenger travaillera cette saison à la création de L’affaire de la rue de Lourcine de Labiche et nous présentera sa mise en scène de Combat de nègre et de chiens de Koltès. Il animera des ateliers en milieu scolaire et un stage de pratique « tous publics ». Il proposera également une petite forme de théâtre « hors les murs », que le public pourra découvrir dans le cadre du temps fort Relax au vert.

 

Les Soutiens à la création

S’ajoute à ces compagnonnages privilégiés, l’accueil de nombreuses équipes artistiques afin de les aider dans leur processus de création. Pour une semaine ou deux, nous leur prêtons nos salles, avec quelques moyens techniques, logistiques et des logements pour participer à leur frais de résidence.

Leur enthousiasme, leur inventivité viennent nourrir notre mission de partager l’art en mouvement.

Ces résidences seront parfois l’occasion d’offrir au public des moments impromptus, sous forme de restitutions publiques, ou autres petits bonus qui viendront enrichir notre saison.

 

Durant cette prochaine saison, nous aurons le plaisir d’accueillir :

La compagnie Mélimélo Fabrique, dirigée par François Levé qui travaillera à la mise en scène du Magicien des couleurs d’Arnold Lobel pour les petits à partir de 4 ans.

La compagnie En attendant… dirigée par Jean-Philippe Naas pour les répétitions de La Rivière, d’après une commande d’écriture à l’auteur Denis Lachaud.

La compagnie Astrov dirigée par Jean de Pange, pour la création de La tragique et mystique histoire d’Hamlet, une relecture très contemporaine du texte de Shakespeare (spectacle programmé le 16 janvier 2018).

La compagnie Yapluka dirigée par Marinette Dozeville pour finaliser la création de Lilith, spectacle coproduit par le Nouveau Relax.

La compagnie l’Insomnante dirigée par Claire Ruffin pour travailler à Mille chemins d’oreiller, un spectacle pour deux comédiennes, une violoncelliste et 200 oreillers.

 

Au fil des rencontres et des besoins, d’autres partenariats et accueils enrichiront cette liste et apporteront une belle vitalité à notre structure.