Non classé

Artistes associés

Les artistes associés, en résidence au Nouveau Relax sont indispensables à la construction d’une histoire commune, d’un art au cœur de la cité. Deux jeunes équipes, dont le travail à la fois généreux et exigeant, cherchant à renouveler les formes, à expérimenter d’autres espaces d’imaginaire, à trouver des rapports sensibles au public nous rejoindront cette saison.

Compagnie Premiers Actes
Thibaut Wenger – metteur en scène

Thibaut Wenger aime interroger les textes d’auteurs classiques, pour créer des spectacles en prise directe avec notre époque. Loin d’un théâtre « d’effet », il préfère « quand les choses mettent du temps à se déployer autour des possibilités infinies du verbe ».
Thibaut Wenger est diplômé en mise en scène de l’INSAS de Bruxelles. En Belgique où il continue également de travailler, il a notamment répondu à des commandes de création de textes classiques de la part du Théâtre National de Bruxelles, du théâtre Varia et du théâtre des Martyrs. Les deux dernières saisons, il a créé à Chaumont La seconde surprise de l’amour de Marivaux et L’affaire de la rue de Lourcine de Labiche. Cet automne, il mettra en scène dans nos murs Détester tout le monde, une pièce en trois parties d’après L’Orestie d’Eschyle, pour le plus jeunes à partir de 11 ans.

Collectif Porte 27
Marion Collé – Fildefériste, autrice

Le Collectif Porte 27 est né en 2008 au Centre National des Arts du Cirque de Châlons en Champagne autour du désir d’inventer, à plusieurs, des manières de créer, de partager et de transmettre des spectacles engagés, sincères et ouverts sur le monde. Pendant dix ans, Marion Collé, Matthieu Gary et Vasil Tasevski ont travaillé ensemble à développer un « art de la rencontre et du partage », suivant l’idée que l’échange est toujours moteur d’une réflexion créatrice. Ils ont créé plusieurs spectacles (Blue, ISSUE01, Chute !, Autour du domaine), mais aussi des performances, ainsi que des films, expositions, installations faisant traces de leurs cheminements artistiques. En effet, leur vision du cirque est clairement transdisciplinaire et protéiforme, ce dont témoignent les nombreuses collaborations artistiques avec des créateurs venus de la musique, la danse, le théâtre ou bien les arts plastique. Marion Collé a par ailleurs régulièrement travaillé avec la Compagnie HVDZ de Guy Alloucherie, a été sollicitée par Elise Vigneron pour la création d’Impermanence et a participé à l’aventure de La dévORée avec la compagnie Rasposo. En 2018, en duo avec Tiphaine Raffier, elle créé Dans le paysage aveugle pour les « Sujets à vif – SACD », puis la performance Au bord de cet abîme avec Chloé Moura et Vasil Tasevski pour la Nuit de la Poésie à l’Institut du Monde Arabe. En 2018, elle monte avec Arthur Sidoroff et Fanny Sintès Dans le sens contraire au sens du vent, pièce pour le jeune public sur un texte original de Sylvain Levey (commande du Théâtre de la Ville et de la SACD). Elle publie de la poésie, écrit pour le cirque et a remporté plusieurs prix littéraires. Son recueil Être Fil est paru aux Éditions Bruno Doucey.

LES SOUTIENS À LA CRÉATION

Au-delà des compagnonnages privilégiés avec les compagnies associées, le Nouveau Relax accueille régulièrement des équipes artistiques d’ici ou d’ailleurs, afin de soutenir la création de leurs projets. Pour une semaine ou deux, nous leur prêtons nos salles, avec quelques moyens techniques et logistiques. Ces résidences sont parfois l’occasion d’offrir au public des moments impromptus, sous forme de restitutions publiques, ou autres petits bonus. L’enthousiasme et l’inventivité des équipes reçues cette saison viendront nourrir au quotidien notre mission de partager l’art en mouvement.